septembre 2013
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Catégories

Récupération os_HD

Je vous ai promis des anecdotes sorties de l’exposition du Musée Historique du Chablais consacrée au Chablais en temps de guerre.
Voici la deuxième…

En temps de crise, les hommes déploient des trésors d’imagination pour ne rien gaspiller.
Ca a été le cas lors de la Seconde Guerre Mondiale.
Et c’est ce qui a motivé l’apparition d’un document, petite affiche expliquant à la population qu’il ne fallait plus jeter les os, matière première par excellence.
De courts textes y précisent qu’un kilo d’os permet la fabrication de:

- Environ 100 grammes de graisse d’os, soit assez de graisse pour confectionner  un gros morceau de savon, de stéarine pour les bougies et d’un peu de glycérine.
- Environ 140 grammes de colle
- Environ 500 grammes de poudre d’os servant à la fabrication d’engrais

Le  schéma indiquait encore de manière détaillée toutes les utilisations possible de ces os de volaille ou de viande crus ou cuits que la population était invitée à ne plus ni jeter, ni brûler, ni enterrer, ni détruire.

Cette affichette nous propulse dans une époque que beaucoup d’entre nous n’ont pas vécue et qui ont profondément marqués ceux qui l’ont connue.

Ce genre de détail est forcément interpellant…

Martine Bernier

 

Musée Historique du Chablais

Jusqu’au 16 novembre 2014: « 39 – 45: Le Chablais en temps de guerre »
Château de la Porte-du-Scex, Vouvry (Valais)
Site du Musée Historique du Chablais
Ouverture: du mercredi au dimanche de 14 à 17h30.
Fermeture hivernale du 18 novembre au 15 avril 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>