septembre 2013
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Catégories

Photo Bruno Guédot

Photo Bruno Guédot

Cela faisait dix ans exactement que je n’avais pas revu Guédelon…
Guédelon…
Cet incroyable laboratoire vivant situé dans l’Yonne,  où des ouvriers bâtissent un château fort avec les outils et selon les méthodes utilisés au 13e siècle.
Le projet est né de l’envie de Michel Guyot, propriétaire  et restaurateur du Château de St Fargeau, et initiateur reconnu de Guédelon au même titre que Maryline Martin qui concrétise le rêve au quotidien depuis 15 ans déjà.
Entouré par une poignée de passionnés, il a réussi à donner vie au rêve…
Aujourd’hui, en recevant 320 000 visiteurs par an, le site s’autofinance comme il le fait depuis des années.
Mieux encore: il est devenu le plus gros employeur de la région avec 45 CDI (Contrat à Durée Indéterminée) et une vingtaine de contrats saisonniers.
Aux ouvriers permanents du chantier viennent s’ajouter des bâtisseurs de passage apportant chacun sa pierre à l’édifice…
Tous sont animés par le même désir de participer à cette aventure exceptionnelle, à ce projet que l’on croyait fou et qui ne l’était pas.

Ma première visite, je l’avais faite en compagnie d’Alain Louis, un personnage pittoresque, merveilleux conteur plein de verve et d’humour, guide chevronné de l’endroit et membre du cercle de pionniers qui l’ont créé.
J’ai appris qu’il nous a quittés voici quelques années, mais il a laissé sa marque dans l’esprit du lieu et de ceux qui ont croisé sa route…

Photo Bruno Guédot

Photo Bruno Guédot

Cette fois, c’est le maître d’oeuvre Florian Renucci qui  nous a pilotés au coeur de l’univers de Guédelon.
Un érudit, passionné par l’aventure humaine à laquelle il participe depuis ses débuts.
En dix ans, le château-fort s’est métamorphosé.
Dans la carrière boisée le logis est aujourd’hui terminé, le chemin de ronde avec ses créneaux et ses merlons est ouvert aux visiteurs,  les tours d’angle et des moulins s’élèvent.
Des voûtes magistrales, des pièces dont certaines sont égayées de peintures murales fraîches et de sol recouverts de carreaux de pavement…
La visite des lieux vous prend aux tripes.
C’est inexplicable, sans doute irrationnel, mais ces murs sont émouvants…
La construction est là, solide, magnifique, née de la main de l’homme, selon le rythme des bâtisseurs d’hier.

Ici, pas de cracheurs de feu, de jongleurs ou vendeurs de marchands du temple.
Guédelon est un projet d’archéologie expérimentale, un laboratoire à ciel ouvert où les visiteurs s’immergent dans une autre époque non caricaturée.
Tout autour du château se visitent des masures abritant les ateliers des différents artisans oeuvrant sur le site.
Pratiquement tous les matériaux sont extraits et produits sur place.
Extracteurs et tailleurs de pierre, forgerons, bûcherons et charpentiers, vannier, tuiliers, cordier, experte en composition de peinture naturelle: ils sont le coeur de l’endroit.
Le village est aussi doté d’enclos où des cochons, chèvres, vaches, volailles et moutons mènent du vie paisible avec pour seule mission de recréer l’ambiance d’autrefois.

Les visiteurs peuvent poser toutes les questions qu’ils souhaitent aux artisans et ouvriers, tous vêtus de vêtements à la mode de l’époque.
Ils répondent sans se faire prier, partagent leur savoir, expliquent leurs méthodes de travail.
Les contacts sont chaleureux, simples, naturels…
Guédelon est un lieu authentique et vivant, porté par des passionnés qui nous permettent de prendre un cours d’Histoire magistral en regardant travailler des professionnels en situation réelle.

Photo Bruno Guédot

Photo Bruno Guédot

Si l’aboutissement du chantier du château est prévue pour 2025, elle ne devrait pas marquer la fin de Guédelon.
Les projets ne manquent pas, il est notamment question, par la suite d’un éventuel agrandissement du site par un bourg médiéval.
Tout est possible… Guédelon ne dépend pas des politiciens, possède encore des hectares de terrain à bâtir et ne réclame rien à personne, si ce n’est à ses visiteurs dont il espère la présence fidèle.
Et ceux-ci ne semblent pas se lasser de découvrir ou redécouvrir cet endroit où le patrimoine se construit pierre après pierre.
Loin des musées figés ou des fouilles archéologiques, le projet fait vivre le quotidien des bâtisseurs d’autrefois et présente un intérêt pédagogique essentiel.
Le contenu d’un livre peut s’oublier une fois les pages refermées.
Une visite à Guédelon, elle, ne s’oublie pas…

Martine Bernier

Site de Guédelon

Ouvert en 2013 jusqu’au 5 novembre, voir calendrier sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>