septembre 2013
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Catégories

2-4150

L’endroit est imposant…
Un château blanc, énorme, dans une petite ville appelée Champlitte, en Franche-Comté.
C’est là que nous avons commencé notre périple, la semaine dernière, bien décidés à partir sur les traces de la vie quotidienne d’autrefois dans la région.
Mon Capitaine l’avait déjà visité par le passé et avait envie de me faire partager cette découverte, accompagnés par son papa, lui aussi amoureux des objets anciens et des traditions.
Celui qui m’accompagne est très attaché à sa région.
Il a des racines bien plantées dans cette Franche-Comté  que j’apprends à connaître peu à peu.

Le bistrot d'autrefois

Le bistrot d’autrefois

La visite au Musée départemental Albert et Félicie Demard – Arts et Traditions Populaires était une étape à ne pas manquer dans mon apprentissage!
Albert et Félicie Demard ont passé leur vie à récolter des objets témoins de l’histoire des hommes et des femmes vivant de la fin du 19en au début du 20e siècle.
Des objets de la vie quotidienne qui ont été installés dans le château de Champlitte, aujourd’hui propriété du Conseil général de la Haute-Saône en 1963.

Je sais que certains de ceux qui vont lire cet article risquent de pousser un petit soupir en pensant: « Un musée… pfou… »
Et bien non, pas pfou!
S’il y a bien un endroit où l’on ne s’ennuie pas, c’est ici!
Bien sûr, tout le monde n’est pas intéressé par les mêmes sujets.musee-departemental-albert-et-felicie-demard---champlitte
Mais l’intelligence des concepteurs du musée a été de reconstituer des scènes de la vie quotidienne dans les très nombreuses pièces ouvertes au public.
La fête foraine, l’atelier de la modiste et les chapeaux de Marthe Lemonier, la chambre du valet de ferme, le contrebandier d’allumettes: tout raconte une histoire, une anecdote, semble frémir de vie.
J’ai adoré la salle de classe et son élève portant un véritable bonnet d’âne (et non pas une pâle copie en papier!), la magnifique  pharmacie reconstituée, la librairie de l’école, l’épicerie, le bistrot,  l’hospice et sa table d’accouchement…
J’ai été interpellée par des objets que je n’avais jamais rencontrés, comme la chaise à sel ou le « vireux », qui permettait aux bambins d’apprendre à marcher.
Chaque salle est une surprise qui ferait presque oublier le cadre magnifique de ce château autrefois forteresse et devenu résidence de plaisance au fil des siècles et d’une histoire mouvementée…
Actuellement et jusqu’au 30 novembre 2013, une exposition temporaire, au rez-de-chaussée, est consacrée aux « Epousailles… »
Une petite merveille tendre et parfois émouvante,  axée, on l’aura compris, sur le thème du mariage.

Trois sites sont à découvrir à Champlitte.
Pour ne pas « bâcler », nous avons choisi de revenir pour visiter les deux suivants en profondeur eux aussi.
Car, réellement, la découverte du château prend du temps et mérite d’être approfondie.
Nous pensons d’ailleurs y retourner car mille détails sont encore à revoir.
Cerise sur le gâteau: vous pouvez ajouter à la richesse des lieux la gentillesse des personnes qui vous accueillent, passionnées par leur région.

Martine Bernier

 

Période : XIX ème
Ouverture : Du 1er avril au 30 septembre, tous les jours sauf le mardi, le samedi matin et le dimanche matin : de 9h30 à 12h et de 14h à 18h. Du 1er octobre au 31 mars : de 14h à 17h.

Fermeture hebdomadaire : mardi (sauf juillet et août), samedi matin et dimanche matin.
Fermeture annuelle : 1er mai, 1er et 11 novembre et congés scolaires de fin d’année.

Site web : Musée
Téléphone : 03 84 67 82 00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>