septembre 2013
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Catégories

Cette semaine de rentrée  a passé en un éclair.
Et pour cause: elle a été professionnellement l’une des plus riches de l’année!
Lorsque vous travaillez pour plusieurs support médiatiques, vous avez la chance de pouvoir traiter des sujets traitant de domaines couvrant un large spectre.
Cette semaine, j’ai été plus que gâtée, avec de gros dossiers et l’interview d’un comédien français très célèbre.
Et non: je ne peux pas donner son nom avant la parution de l’article, au début du mois d’octobre, dans le magazine Générations Plus.

Toute la semaine, j’ai écrit, écrit, écrit…
Ce samedi matin, en entrant dans mon bureau, j’ai réalisé qu’il avait à nouveau son aspect « d’après bataille ».
Des feuilles de notes, des livres,  journaux, dossiers,  post-it, clés USB, stylos…
Le tout dans un joyeux désordre organisé qui me parle, mais qui ferait fuir les moins maniaques d’entre nous.Archives

Je regarde Pomme qui s’est assise à côté de moi dans sa position de Bouddha contemplatif:

- Bon. J’espère que tu n’avais pas de projets pour aujourd’hui: mon emploi du temps est tout trouvé. Il faut que je range mon bureau et que je classe mes papiers!

Je m’installe et commence…
Pour chaque journal ou magazine, j’utilise un cahier  différent.
Ce qui me permet de retrouver rapidement mes notes.
La première étape de mon rangement est donc de les ranger.
Et là… je tombe dans le piège habituel.
J’ai le malheur d’ouvrir l’un des cahiers, celui de la dernière interview, chose à ne JAMAIS faire!
Mon écriture est celle des prises de notes ultra rapides.
Illisible ou presque.
Et pourtant je relis…
Les mots que m’a confiés ce comédien admirable.
« Un monument », disait mon rédacteur en chef avec raison.
Au fil de l’entretien, l’interview est devenue conversation.
La prise de notes est là pour témoigner de la richesse de ses phrases, l’émotion qui s’est dégagée de cet échange.
Je reprends pied avec la réalité.
Mon bureau n’a pas changé d’un iota depuis que je m’y suis assise.
Je referme mon cahier, presque à regret et je le range…
Curieusement, il est parfois très difficile de se séparer de certains sujets… qui, déjà, se transforment pour moi en souvenirs précieux…
Mes stylos en pagaille et la pile des inclassés me ramènent à la réalité.
Certains documents vont rejoindre la poubelle, d’autres des classeurs.
Et de nouveaux dossiers à traiter la semaine prochaine vont prendre leur place.

Martine Bernier

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>