octobre 2013
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

- Tu veux le prendre dans tes bras?

C’est LA phrase que toute personne redoute un peu , en principe, lorsqu’elle se trouve en visite dans une chambre de maternité.
Dans celle de notre Fleur d’Asie, épuisée par les heures qu’elle venait de passer, il y avait du monde, hier soir.
Le nouveau papa et le nouveau grand frère, la nouvelle grand-mère et  le nouveau tonton, l’amie fidèle qui a été là  lors des heures difficiles et ses deux grandes filles…
Tout le monde était présent, heureux de partager ce nouveau bonheur…
La première phrase de Kim a été de me dire: « J’ai deux frères! »
Ce qui est vrai puisque son papa a eu un petit garçon, lui aussi, voici quelques mois.
Puis il m’a présenté son petit frère, attirant mon attention sur le fait qu’il avait des cheveux et que ses doigts sont « plus petits que des vers de terre ».
De mon côté, je lui ai offert un livre pour enfants « Petit frère mode d’emploi », drôle et un peu insolent qui, semble-t-il, l’a suffisamment intrigué pour qu’il commence à le lire et l’emporte en partant passer la nuit chez des amis venus le chercher.

Dans son petit lit à roulettes, Nawee dormait.
Bébé paisible, il n’a pleuré que quelques minutes au moment, sans doute, où il a trouvé qu’il y avait décidément trop de voix inconnues autour de lui.
Sa maman l’a calmé avec une facilité déconcertante…
Un peu plus tard, celle-ci m’a donc posé la fameuse question:
- Tu veux le prendre dans tes bras?

Oui!!
J’en brûlais même d’envie!!!
Et ce petit bonhomme de  très exactement 2,670 kg s’est retrouvé niché dans mes bras.
Il pèse cinq kilos de moins que Pomme, mon bichon!
J’ai profité des conversations pour lui murmurer les messages essentiels que je souhaitais lui faire passer.
Je fantasme peut-être… mais j’ai eu l’impression qu’il m’écoutait, réagissant par de petits gestes.
Nawee, ce petit bout d’homme au prénom mélodieux est parfait…
Je pense que ma réaction est celle de tous les grands-parents tombés en amour devant leurs petits-enfants.
Je n’analyse pas ce que je vis: je savoure!
Nous ne sommes pas restés trop longtemps: nous avons laissé les nouveaux parents à leur bonheur tout frais.
Quelques nuits de sommeil réparatrices seront bienvenues pour eux…
Quant à moi… je suis heureuse de cette nouvelle partie de vie qui s’ouvre, de ce nouveau rôle que Kim m’a déjà appris à aimer…

Martine Bernier

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>