octobre 2013
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

- Pierre Dac avec son biglotron : interview

On réalise que le temps a passé lorsque l’on demande à un jeune s’il connaît tel ou telle artiste et qu’il vous regarde, incrédule.
Et là, vous réalisez que… ah oui, c’est vrai… il est décédé il y a trente ans ou plus!
Dans l’esprit de la jeune personne, tout être humain parti avant sa naissance fait partie de l’ère préhistorique.
Pourtant, quelques-uns étaient des génies en leur genre, dont le talent ne se démode pas à travers les âges.
Ce matin, donc, j’ai eu envie de parler de Pierre Dac (1893 – 1975).
Apparemment, la mort aurait dû marquer le début de l’oubli pour lui dont le véritable patronyme était André Isaac.
C’est le contraire qui s’est produit.
Ceux qui le considéraient jusqu’alors avec un rien de commisération ont découvert à son décès qu’il resterait dans nos esprits comme l’un des grands prophètes du non-sens.

Ce chansonnier humoriste qui faisait crouler de rire les salles a laissé des perles qui, aujourd’hui encore, se retrouvent en citations un peu partout sur les blogs, les sites ou les comptes facebook piqués d’humour.
En voici un petit échantillon tirés de son livre, que dis-je: sa bible,  « L’Os à Moëlle »…. 
Et, dessous, vous trouverez un lien vers l’une des perles qu’il nous a laissées avec son complice Francis Blanche: « Le Parti d’en rire »… ou le Boléro de Ravel revisité.

Petites annonces:

- On demande des personnes sachant compter jusqu’à dix pour vérification des doigts dans une fabrique de gants.
- On demande cheval sérieux connaissant bien Paris pour faire livraisons tout seul.
- Ecureuil édenté échangerait panache contre casse-noisettes.
- Plongeur de restaurant polyglotte demande place traducteur pour assiette anglaise et assiette russe.
- Vous qui partez pour la Croisade, faites-vous habiller chez Godefroy de Bouillon, le spécialiste du veston croisé.
- Mère-grand remplacerait bobinette et chevillette par solide verrou dernier cri. Faire offres. 
- Professeur bègue donne répétitions.

 

Pensées et Maximes:

- Si tous ceux qui croient avoir raison n’avaient pas tort, la vérité ne serait pas loin.
- Le rire est à l’homme ce que la bière est à la pression.
- L’avenir, c’est du passé en préparation.
- Le carré, c’est une circonférence qui a mal tourné.

Indémodable…

Martine Bernier

Pierre Dac et Francis Blanche dans « Le Parti d’en rire »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>