décembre 2013
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Catégories

Atilla_fléau_de_dieu

J’aime les « petites histoires » de l’Histoire.
Les détails que nous n’apprenons pas à l’école, que l’on découvre auprès des érudits ou dans les biographies…

Il faut bien le reconnaître: ce sont souvent les biographes et les cinéastes qui nous rendent sympathiques ou non les hommes et les femmes dont ils racontent l’histoire.
Parmi ces derniers, il en et un qui reste un mystère: Attila, le roi des Huns dont on situe la naissance autour de 395.
Plutôt terrifiant, ce roi barbare qui a étendu son empire de l’Europe centrale à l’Asie avec ses hordes sauvages.
On disait que là où il était passé, l’herbe ne repoussait pas.
C’est tout dire…
Mais savez-vous comment il est mort?
Pas en combattant, non…

A 58 ans, le personnage en question a décidé de commencer une nouvelle vie.
Pour cela, il a épousé une jeunette, princesse captive encore adolescente.
Au matin de la nuit de noces, comme ses suivants étaient étonnés de ne pas voir se lever leur matinal souverain, ils sont entrés dans la chambre nuptiale.
La jeune reine était recroquevillée sur elle-même, terrifiée.
A côté d’elle dans son lit, Attila… raide mort, un filet de sang séché s’écoulant de sa bouche.
Celui que l’on surnommait « le Fléau de Dieu » a été pris d’un saignement de nez dans la nuit.
Comme il avait un peu trop fêté son royal mariage, il ne s’était pas réveillé de son profond sommeil et s’était étouffé en dormant.
En le découvrant mort à son réveil, la jeune femme n’avait pas osé bouger.

Il reste d’Attila les différentes versions de sa personnalité.
Les uns l’ont décrit comme un être sanguinaire sans foi ni loi.
D’autres, comme les Hongrois, voyaient en lui un noble conquérant.
Un guerrier, sans aucun doute, qui  a dompté une partie du monde avant de déposer les armes en une nuit aux pieds d’une adolescente…

Martine Bernier

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>