décembre 2013
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Catégories

video_mini1647_587

L’année dernière, mon Capitaine avait produit un effort surhumain en m’accompagnant à Lausanne pour assister au ballet « Casse-Noisette » que je rêvais de voir.
Hier, lorsque j’ai entendu que l’Opéra de Paris montait « La Belle au Bois Dormant », je ne m’attendais donc pas à ce que la nouvelle le plonge dans un océan de félicité.
- La Belle au Bois Dormant… regarde… c’est magnifique! 
Il a émis un grognement inaudible.
- C’est le roi des ballets, l’un des plus beaux,  celui que toutes les danseuses rêvent de danser…
Re grognement.
Et là, Noureev apparaît sur l’écran de télévision, fascinant Prince Charmant enchaînant une série de pirouettes époustouflantes.
Je suis scotchée.
Mon Capitaine un peu moins.
- Le ballet est programmé à l’Opéra de Paris… Cela fait neuf ans que l’Opéra ne l’a pas monté. Il ne doit pas rester beaucoup de places… j’adorerais aller le voir!
La protestation qui a jailli partait du coeur:
- Ah non, pas ça!
J’ai tenté d’argumenter en m’adressant au sportif  de haut niveau qu’il a été:
- Tu sais, tu devrais essayer de faire abstraction du côté romantique pour voir la prouesse physique des danseurs… Ce sont tous des athlètes…
- Oui, oui… mais j’ai horreur des tutus et de toutes ces choses-là! Je n’ai aucune envie d’aller à Paris pour CA!

Hum.
Je sais que lorsque je lui demanderai de passer deux jours dans la capitale française pour me permettre de visiter quelques expositions et musées que j’ai envie de voir, il acceptera.
Mais je sais aussi qu’après avoir assisté à la représentation de Casse-Noisette, je lui ai promis qu’il n’aurait pas à renouveler l’expérience chaque année.
Je m’apprêtais donc à me résigner lorsque le reportage s’est terminé par une annonce inespérée: ce samedi soir, le ballet allait être diffusé dans son intégralité en fin de soirée.
Je me suis ruée sur la télécommande pour enregistrer le programme, évidemment.
Bon, soit, je ne serai pas dans la salle.
Mais ce soir, Pomme et moi  nous régalerons du spectacle, en tête à tête.
Ce sera une répétition générale me permettant de patienter jusqu’au jour où mon Capitaine acceptera de se rendre à l’Opéra de Paris en ma compagnie!

Martine Bernier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>