décembre 2013
L Ma Me J V S D
« nov   jan »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Catégories

3390424_6_91bd_les-garcons-et-guillaume-a-table-un-film_9ca2d523c4238a939012f4af114b0711

Hier soir, direction cinéma pour voir un film qui m’attirait beaucoup: « Les garçons et Guillaume, à table! »
Je trouvais le titre épatant… et j’aime beaucoup Guillaume Gallienne, excellent comédien caméléon.

En sortant de la séance, j’étais et je suis encore sous le charme…
Sous le charme de ce film  autobiographique, adaptation de la pièce de théâtre dans laquelle le jeune comédien raconte son histoire.
Sous le charme de son intelligence, de sa manière tendre, drôle et sensible de parler de sa mère, de sa famille, de cette adolescence particulière qui a été la sienne.

L’histoire est peu banale: sa mère, qui avait déjà deux fils, aurait aimé avoir une fille, ce qui n’a pas été le cas avec la naissance de Guillaume.
Une nouvelle qui a déclenché chez elle une mauvaise humeur permanente…  tandis que son rejeton, histoire de lui faire plaisir, a tout mis en oeuvre pour lui ressembler le plus possible.
Seulement voilà: quand un petit garçon ressemble à sa mère et joue à la petite fille, cela lui donne un côté efféminé qui pousse son entourage à l’imaginer homosexuel.
Pendant des années, Guillaume a été en quête de son identité, de son genre, incapable de se situer.
Le tout est touchant et extrêmement drôle,  et se déroule au fil d’une mise en scène originale.
Nous suivons l’adolescent à travers les étapes qui ont jalonné sa jeune vie.
Pension française où il vit sous les moqueries permanentes de ses camarades, savoureuse pension anglaise, hilarant séjour en Bavière pour une remise en forme: tout est inattendu dans ce film frais, qui ne ressemble à aucun autre.
En prime, l’acteur ne se contente pas de jouer son propre rôle, mais également celui de sa mère.
Un personnage qu’il ne caricature pas, qu’il joue de manière troublante, avec un naturel et une justesse qui m’ont rappelé Dustin Hoffman dans « Tootsie ».

Dans ce film, Guillaume Gallienne fait tout ou presque: il l’a écrit, réalisé, y joue donc deux rôles…
Tout  ici est léger, sans reproche, élégant.
Et c’est une petite merveille qu’il nous offre, révélant au  public le formidable artiste qu’il est.

Martine Bernier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>