Les secrets de la gravure

Souvenez-vous…
Il y a quelques jours,  je vous avouais mes goûts désastreux en matière de gravures de Noël.
J’avais été jusqu’à en publier quelques-unes, dont celle-ci. noel(24)
Un peu plus tard, je recevais un mot de l’une des mes amies, qui a l’oeil aiguisé et formé à percevoir les animaux dans la nature.
Elle m’a écrit ceci:

« En regardant de plus près, j’ai trouvé trois cerfs et deux biches,  deux faisans, un renard et derrière lui: un lièvre variable, un lièvre commun, un écureuil, un petit loir, un raton laveur et 8 petits oiseaux dont un beau cardinal rouge, un pic bois, un dindon sauvage et un genre de merle.
Incroyable n’est ce pas ? « 

J’ai regardé de plus près et, en effet, les animaux sont bien là…
Je republie donc  cette image pour que vous puissiez les trouver, vous aussi…
Comme quoi, l’oeil qui s’attend à trouver certains motifs passe parfois à côté de scènes pourtant bien visibles…

Martine Bernier

par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.