février 2014
L Ma Me J V S D
« jan   mar »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728  

Catégories

La télévision est parfois pour moi source de grandes interrogations et d’indignations.
Hier soir, en l’absence de mon Capitaine, je m’étais concocté un programme.
J’ai commencé par le journal de 20 Heures de France 2, au cours duquel Laurent Delahousse interviewait Meryl Streep. 
Je suis une inconditionnelle de l’actrice, c’est bien connu.
Le talent de cette femme, sa justesse et son art d’aborder les personnages qu’elle interprète et de s’y fondre me sidère.
Quant à elle en tant que femme, je lui trouve une grâce, un humour et une élégance irrésistibles.
Bref, j’ai adoré ce moment.

J’ai l’habitude de ne pas regarder en direct les émissions dont je sais qu’elles seront entrecoupées de publicité.
Je les enregistre et je passe ces « pages d’annonces » qui m’ennuient.
Hier donc, j’ai enregistré l’émission 60 minutes.
Un reportage était consacré à un personnage pour lequel je n’ai aucune estime ni sympathie: Christophe de Rocancourt, escroc passant sa vie à « rouler » les autres.
 Une scène le montrait passant dans une rue de Paris où il était reconnu par un groupe de jeunes et de moins jeunes.
Est-ce la présence de la caméra qui les a poussés à agir aussi stupidement?
Ils ont été le saluer, le félicitant pour ses escroqueries qui, disaient-ils, étaient pour un « modèle ».

Autre reportage: une nouvelle « mode » court sur facebook.
Des jeunes se filment ingurgitant de grandes quantités d’alcool, postent leur vidéo et « invitent » cinq de leurs connaissances à faire « aussi bien » voir mieux qu’eux avant d’inviter chacun à leur tour cinq autres personnes etc.
Un jeune homme, qui avait  été convié à participer à ce jeu désopilant a décidé de réagir.
Il a refusé de faire ce qui lui était demandé.
En revanche, il a filmé ses bonnes actions.
On pouvait ainsi le voir abordant un SDF,  lui demandant s’il avait faim et lui offrant un repas.
D’autres ont pris le pli de faire la même chose et la journaliste soulignait la « prise de conscience ».
Je regardais, perplexe,  les vidéos de ces jeunes apportant des sandwichs, des hamburgers et autres victuailles à des personnes se demandant ce qui leur arrivait.
Vidéos postées ensuite sur facebook pour contrer celles des candidats à la cirrhose.
J’ai fini par arrêter de regarder avant la fin.

Martine Bernier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>