Catégories

Avez-vous lu ou entendu la nouvelle?
En 2050, le français sera la langue la plus parlée au monde selon une étude réalisée par la banque Natixis, reprise par de nombreux médias.
Notre langue, si rayonnante avant le Congrès de Vienne de 1815 au cours duquel les Anglais ont proposé que le français ne demeure pas l’unique langue diplomatique, semble donc reprendre du poil de la bête!

L’étude nous explique que le français va être boosté grâce à une implantation forte, notamment sur le continent africain, particulièrement en Afrique Subsaharienne.
Elle nous révèle également que 750 millions de personnes parleront la langue de Molière en 2050, ce qui ferait du français la langue la plus parlée au monde, devant l’anglais et le mandarin.

Je m’apprêtais à fêter l’événement lorsque j’ai appris que le magazine « Forbes » met en doute les conclusions de l’enquête.
Pour lui, l’usage du français va en effet s’accroître mais pas dans des proportions aussi importantes.
Pourquoi? Parce que l’étude n’a pas pris en compte le fait que, dans certains pays francophones, tous les habitants ne parlent pas notre langue.
Comme en Belgique ou, justement, en Afrique.
Histoire de bien nous faire comprendre qu’il ne faut pas rêver, Alexandre Wolff, responsable de l’Observatoire de la langue Française, a déclaré que « l’anglais restera la langue la plus parlée au monde en 2050″.
Bon.
Tant pis.
Comme disait « Planet »: il n’empêche que la langue officielle des Jeux Olympiques reste le français.
Na.

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>