avril 2014
L Ma Me J V S D
« mar   mai »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

Lors de notre dernière fête de famille, le mois passé, j’avais manqué de temps pour m’occuper autant de Kim que je le fais d’habitude… et il m’avait fait comprendre que cela ne lui plaisait pas du tout.
Du statut de « petit-fils unique », il était passé en quelques mois à « aîné de trois petits-enfants », dont son petit frère et une petite fille qu’il n’avait encore jamais vue jusque-là.
A 7 1/2 ans, ce n’est pas forcément amusant.
De mon côté, je découvrais l’art de me partager entre trois petites-enfants qui ont tous des âges et des besoins différents.
Au lendemain de la fête, j’ai appelé Kim et  je lui ai expliqué que je comprenais son point de vue.
Je lui ai expliqué le mien et je lui ai proposé  un marché: il acceptait  sans ronchonner le fait que je devais me partager entre chaque enfant et chaque adulte, lors de nos réunions familiales, mais, en échange, je m’engageais à prendre du temps et à lui consacrer une après-midi rien que pour lui de temps en temps, avec mon Capitaine.
Avec l’autorisation de ses parents, évidemment.
Hier, profitant d’une après-midi plus légère côté travail, nous l’avons emmené au cinéma voir « M. Peabody et Sherman: Les voyages dans le temps »,  film dont je parlerai demain.
Un paquet de pop-corn et un coca dans les mains, il a visiblement aimé la séance.
Il a tout choisi lui-même, depuis le film jusqu’à la taille du paquet de pop-corn.
En sortant du cinéma, nous avons profité d’être à Thonon pour faire quelques courses… et nous sommes notamment passés dans une jardinerie où mon Capitaine devait prendre différents produits.
J’ai pris un chariot qui a tout de suite beaucoup plu à Kim.
Après avoir essayé toutes les combinaisons possibles, il s’est perché sur la barre arrière, juste entre mes bras, histoire de piloter avec moi.
Je suis partie dans un petit délire, dans lequel il m’a suivie au grand galop.
Nous n’étions plus dans un magasin mais dans l’Espace Temps, et notre chariot devenait un vaisseau servant à nous transporter dans le Passé ou le Futur.
Je devenais Monsieur Peabody (qui est un chien hypercultivé!) et lui était Sherman, le petit garçon fils adoptif du chien.
Les rayons devenaient les Couloirs du Temps
Ce passage nous a beaucoup amusés, renouant au passage notre complicité malmenée.
Avant de le ramener chez lui, je lui ai promis que nous essayerions de renouveler l’expérience une fois par mois, en fonction du temps que nous pourrions dégager.
Il était ravi…
De retour à Evian, nous avons partagé les rayons du soleil de cette  fin d’après-midi avec sa maman, mon fils, et leur petit Tanawee, mon petit-fils né il y a juste six mois hier.
Ce petit bout d’homme aura passé les six premiers mois de sa vie à rire, à sourire et à faire fondre tous ceux qui l’approchent.
Moi y compris!
C’est un bébé infiniment attachant.
Comme son grand frère, il est beau comme un ange, et me gratifie de sourires hilares lorsqu’il me voit.
Sur la route qui nous ramenait au Nid, mon Capitaine et moi étions heureux.
Nous avions craint à tort l’après-midi cinéma à regarder un film pour enfant… qui finalement nous a amusés.
Et le petit rire de Kim, à côté de nous dans cette salle obscure, a été le plus joli des cadeaux!

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>