avril 2014
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

Catégories

beauneHospices475

Dans la Grande salle dite  des « Pôvres », au coeur de l’Hôtel-Dieu des Hospices de Beaune se trouve quelque chose d’unique au monde.
poutre_listitemIl suffit de lever le nez pour le voir…
Il s’agit de poutres polychromes dont les bouts représentent des têtes de dragons qui semblent cracher ces poutres traversières.
C’est à la fois beau et insolite.
Mais l’endroit, qui a été occupé par des malades jusque dans les années 1980, est très étonnant en lui-même.
L’hôpital a été inauguré en 1451 par son fondateur, Nicolas Rolin.
Il était un véritable « palais pour les pauvres ».
Et l’intimité des malades était abordée de manière révolutionnaire.
Dans l’immense dortoir qui mesure près de 50 mètres de long sur 14 de large, il aurait été possible d’installer un grand nombre de lits.
Ce n’était pas ce que voulait le chancelier Rolin.

Photo MB

Photo MB

Trente lits à peine ont été placés, quinze de chaque côté de la salle, en ligne continue.
Des rideaux préservaient l’intimité des patients.

Parmi eux, dans les années 1970, un homme très célèbre à l’époque: Jacques Martin, l’homme de télévision.
A la suite d’un accident de la route, il a été soigné dans ce lieu prestigieux, ce que rappelle une coupure de presse épinglée dans le musée…

Martine Bernier

 

 

Une réponse à Les étonnants Hospices de Beaune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *