Catégories

dorothee

Hum.
Sur ce coups-ci, j’ai fait comme la cavalerie: j’arrive avec un train de retard!

De Dorothée, je savais jusqu’à cette semaine qu’elle était animatrice d’émissions de télévisions pour enfants dans les années 80 – 90.
Mes enfants la regardaient de temps en temps.
D’elle, je connaissais sa gouaille piquante, son univers coloré et les jeux stupides  qu’elle proposait avec « sa bande », se terminant presque systématiquement par des lancés de tartes à la crème ou de seaux d’eau.

Et puis, il y a quelques jours, j’ai découvert ce que la plupart d’entre vous savait sans doute déjà: son nom!
Elle s’appelle Frédérique Hoschedé.
Hoschedé???
Est-il possible qu’elle soit de parenté avec la famille de Monet dont la deuxième épouse s’appelait Alice Hoschedé et avait six enfants de son premier mari, Ernest ?
Hé oui…
Elle est la petite-fille de Jean-Pierre Hoschedé, beau-fils du célèbre peintre et fils d’Ernest Hoschedé.
Comme, dit-on, « bon sang ne saurait mentir », elle s’est essayé à la peinture, avouant ensuite « que le talent n’est pas héréditaire ».
D’autant qu’elle ne descend pas directement du Maître de Giverny… ce qui ne facilite pas la transmission!

 Pour ceux qui ne le sauraient pas, Monet a eu deux fils de Camille Doncieux, sa première femme.

Jean (1867 – 1914) a épousé Blanche Hoschedé,  belle-fille et disciple de Monet, dont il n’aura pas d’enfant.
Et Michel (1878 – 1966), n’a pas laissé de descendance lui non plus.
Du Maître, il ne reste décidément que ses tableaux et la trace indélébile d’un artiste majeur dans l’Histoire de l’Art…

Martine Bernier

 

4 réponses à Une descendante inattendue de la famille de Monet

  • GRENIER Kléber:

    Je joue dans une association ( Camembert au Cœur de l’Histoire ) et nous préparons une comédie musicale sur la Normandie (La Normandie vue par 3 vaches normandes bien sûr ), elle aura lieu les 10-11-12-14 et 15 Août à Vimoutiers 61 Je joue le rôle de Monet, c’est pour cela que je suis venu m’intéresser à lui.
    Je fais donc de bonnes découvertes.

  • LEFEBVRE Pierre:

    Tout ce qui touche Monet m’émeut et m’intéresse vivement car depuis tout petit j’entendis parler du maître de
    Giverny: en effet la 2è épouse de mon arr.-gd Père fut gouvernante chez Monet dans les années 1920.
    Elle se nomme Thérèse Pauthier épouse Adolphe BOYER et repose à Lamonzie St Martin à l’heure actuelle.
    Voilà et je conserve précieusement le faire-part de décès de Claude Monet !

    • Martine Bernier:

      Merci pour ce précieux commentaire qui m’a beaucoup touchée… Je comprends que vous soyez personnellement intéressé par tout ce qui touche à Claude Monet… Je vais me permettre de vous adresser un message privé sur votre adresse mail. Merci infiniment pour votre message!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *