Catégories

Nous étions hier matin, mon Capitaine, Pomme et moi, en visite dans un lieu qui m’est cher, dont je reparlerai demain.
Mais mon sujet d’aujourd’hui porte plutôt sur une anecdote qui n’a pas fini de me faire sourire…même si j’ai un peu honte d’avoir ce réflexe!
Nous nous trouvions à l’extérieur, captivés par les explications de notre hôtesse qui nous parlait de fleurs lorsque tout à coup… nous avons vu Pomme filer à toute vitesse, trempée comme une soupe!

Ce qui lui était arrivée?
Pomme est un petit chien curieux.
Elle a dû vouloir regarder d’un peu trop près les nénuphars qui se trouvaient dans l’étang… et est tombée dans la pièce d’eau!
Aucun d’entre nous n’a assisté à sa chute, mais nous l’avons tous vue passer au retour de son bain forcé.
A la fois effrayée et gênée, elle s’est précipitée vers la pelouse où elle s’est ébrouée, se roulant dans l’herbe pour tenter de se sécher.
Elle avait l’air piteux, dégoulinant de partout et trottinant aussi dignement que possible droit devant elle, sans regarder personne.
Par chance, le soleil était suffisamment chaud pour lui permettre de revenir à un état normal sans passer par la case pneumonie.

En la regardant, j’ai été à la fois inquiète et amusée.
Inquiète car je sais qu’elle n’aime pas beaucoup l’eau.
Je pense que si j’avais assisté à son plongeon, je me serais précipitée pour la repêcher.
Et amusée parce que… la scène était cocasse.
N’empêche…  je surveille son état, car, depuis son plongeon forcé, elle est extrêmement fatiguée.
Mon petit Mogwaï partage clairement le même amour que moi pour les nymphéas!
Je vais l’initier à ceux de Monet: leur contemplation est moins risquée…

Martine Bernier

2 réponses à Bichon havanais: Pomme et l’étang

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>