Catégories

Une fois encore, ce mini événement a dû avoir lieu dans la nuit…
Regardez le compteur: Ecriplume a franchi le cap des 6 millions de visites.
Je le précise à chaque fois: il ne s’agit pas du nombre de visiteurs, mais bien de visites-clic.
Si je souligne ces passages symboliques qui me donnent le vertige, c’est uniquement, à chaque fois, pour faire un petit point sur les coulisses du blog.

Aujourd’hui, Ecriplume compte plus de 3073 articles, et un nombre de visiteurs en hausse, venus des quatre coins du monde.
C’est pour moi l’occasion de les saluer tous et de dresser un bilan de cette fréquentation insolite.
Les premiers chiffres relatent une situation qui n’a pas beaucoup changé au fil des ans.

Les cinq pays les plus représentés parmi les visiteurs sont toujours la France et la Suisse largement en tête, puis la Belgique, le Canada et les Etats-Unis.

C’est dans les chiffres suivants que la situation a évolué.
Désormais, la Réunion, Morocco, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie, La Grande-Bretagne et la Tunisie fréquentent ce site avec  plus d’assiduité qu’à ses débuts.
La Tunisie, la Martinique, l’Algérie, le Brésil, les Pays-Bas, la Russie et le Sénégal leur emboîtent le pas, suivis par la Guadeloupe, le Luxembourg, le Congo-Kinshasa, la Nouvelle-Calédonie, la Pologne, la Turquie, la Chine, le Japon et beaucoup d’autres.
Il serait fastidieux pour vous comme pour moi de relater ici tous les pays présents sur le site: selon les rapports générés par GADWP (Google Analytics Dashboard for WP) sur Ecriplume, ils sont 90.

C’est une constatation qui me touche profondément.
Au risque de me répéter, je vous remercie pour votre intérêt et votre fidélité à ce petit site qui a fêté en début d’année ses huit ans d’existence.
Depuis, j’y dépose au minimum un texte par jour, parfois plus lorsque je diffuse des présentations de livres ou des annonces d’activités.
Au fil du temps, j’ai retiré quelques articles qui n’avaient plus d’intérêt ou de sens.

Pour ceux qui me demandent encore comment est né Ecriplume, je réponds que je l’avais créé à un tournant de ma vie, pour conserver un lien avec mes proches alors que je m’absentais durablement de la Suisse.
Lorsque j’ai voulu l’arrêter quelques mois plus tard, les réactions ont été telles que j’ai décidé de poursuivre.
Et le voilà aujourd’hui, toujours présent et bien fréquenté, prêt à m’accompagner bientôt dans une nouvelle aventure dont je vous parlerai très prochainement.

Merci à vous de fréquenter aussi assidûment mon jardin pas si secret que cela!

Martine Bernier

 

2 réponses à Six millions…

  • JEAN:

    FECIL… FETILIS… FELITISAT… BREF, BRAVO !
    C’est vrai que je continue ma journée commencée bien plus tôt, par une petite visite, puis je passe par le site du Cotterg, dont tu as une vague idée, étant la première rédactrice en chef bien aimée.
    CONTINUE !
    Amitié
    j.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>