août 2017
L Ma Me J V S D
« juil   sept »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Catégories

Archives quotidiennes : 2 août 2017

Comme ils ont été intenses, ces deux derniers jours…
Je peux aujourd’hui lever le mystère sur le sujet.
Mon Capitaine, Pomme et moi, sommes partis en France pour franchir une nouvelle étape de notre vie.
C’est en effet lundi que mon Capitaine reprenait possession de sa maison, celle où nous allons  habiter dès la fin de ce mois.
Et c’est donc la première fois que je la découvrais…
La visite qui a suivi la récupération des lieux était très importante, autant pour lui que pour moi.
Je ne l’avais jamais vue,  même pas en photo.
J’avais décidé de rester dans la camionnette  durant la remise des clés officielle, préférant me tenir à l’écart de ce moment qui ne me concernait pas.
Puis est venu le moment où je suis entrée dans la maison.
Nous avons exploré pièce après pièce, puis j’ai découvert l’immense jardin qui l’entoure.
Bien sûr, elle a besoin d’être vidée de ce que les précédents locataires y ont laissé, et de recevoir un bon coup de peinture qui lui sera donné avant notre emménagement.
Elle va également avoir droit à de nombreux travaux au fil des prochains mois, dont certains vont nous contraindre à « camper » un peu pendant quelques semaines.
Mais il ne faut pas être très visionnaire pour comprendre que lorsque tout sera réalisé, ce sera un véritable bijou…
De très nombreux projets sont liés à ce lieu qui sera désormais notre nid.
Et il me faut désormais m’habituer au fait que je vais avoir la chance de vivre dans un lieu qui sera mon vrai « chez moi » et non pas « chez les autres ».
Un privilège que je n’ai jamais connu jusqu’ici…

Outre la maison, j’ai découvert une multitude de choses, au cours de ces deux jours.
Dans le village coquet où nous vivrons, mon Capitaine est connu de tous et connaît tout le monde.
Son retour était visiblement attendu…
Chaque personne croisée, comme celles auxquelles nous avons rendu visite,  étaient si visiblement heureuses qu’il soit là que j’ai compris qu’en revenant dans cette région où il a grandi, il retrouve son identité.
J’ai été touchée par la simplicité et la gentillesse de celles et ceux qui m’ont accueillie…
Alors oui, quitter la Suisse est pour moi une étape délicate, mais elle est adoucie par le fait que je sais que ceux que j’aime seront là et que je continuerai à travailler depuis là-bas.
D’autant que je sais aussi que ce qui nous attend là-bas est une aventure nouvelle que je suis impatiente de débuter…

Martine Bernier