septembre 2017
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Catégories

Depuis quelques jours, il fallait se rendre à l’évidence: Kaki, ma petite poule moins vaillante et délurée que les autres n’allait pas bien.
Pas bien du tout, même.
Deux boules ayant l’aspect d’abcès étaient apparues sur le haut de son bec, et son comportement me préoccupait de plus en plus.
Au risque de passer pour une grande malade, j’ai donc convaincu mon Capitaine de nous amener ma poule et moi chez le vétérinaire.
Mon arrivée  avec un énorme carton n’est pas passée inaperçue…
Trois vétérinaires  travaillent dans ce cabinet et semblent avoir le goût de l’humour et un solide bon sens.
La consultation a permis de diagnostiquer une sévère infection due à une bactérie.
Le vétérinaire m’a demandé si je voulais m’investir dans le traitement…
A ma question: « Y a-t-il une chance de la guérir? » il a répondu  oui, à condition de lui faire ingérer un médicament une fois par jour durant deux semaines.
Et, bien sûr, il était conseillé de la tenir à l’écart des autres pendant toute la durée des soins.
Qu’il s’agisse d’un chien, d’un chat, d’une poule ou de n’importe quel animal, je pars du principe que si je l’ai adopté, j’en suis responsable.
Mon Capitaine respectant mon avis, nous sommes repartis avec notre carton, ma poule, une seringue sans aiguille et des médicaments.
De retour au bercail, notre première préoccupation a été de transformer le comprimé en solution liquide que nous avons fait ingurgiter à Kaki, plutôt docile.
Puis est venu le moment de trouver une solution pour la tenir à l’écart des autres, tout en lui assurant des conditions de détention qui ne la rendront pas neurasthénique.
Mon Capitaine n’a pas hésité.
En  vingt minutes, il avait créé un nouvel enclos équipé de tout le nécessaire pour qu’elle s’y sente bien, et d’un abri pour se protéger de la pluie en cas de besoin.
La nuit, elle dormira dans son carton bien paillé, à l’abri.
Avec l’espoir que, dans quelques jours, elle sera assez en forme pour pouvoir réintégrer les quartiers communautaires.

La réflexion du jour?
Je crois que cette petite poule a eu de la chance… elle aurait pu plus mal tomber.

Martine Bernier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>