septembre 2017
L Ma Me J V S D
« août   oct »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Catégories

Nous attendions ce vendredi soir avec impatience, sachant qu’il marquait la première visite de mon fils aîné et de son petit Aurélien… qui a désormais 3 ans depuis quelques jours.
Un anniversaire que nous avions bien l’intention de lui fêter dignement au fil de leur petit séjour.
Si mon fils a déjà vu la maison avant qu’elle n’ait été rafraîchir et alors qu’elle n’avait pas été vidée de tout ce qu’avait laissé sa précédente locataire, pour Aurélien, c’était une première.
Mon premier soin, à leur arrivée, a donc été de leur faire faire le tour du propriétaire, leur présentant chaque pièce.
La maison est grande… mais le petit y a immédiatement trouvé ses marques.

Par bonheur, le menuisier nous a livré la bibliothèque sur mesure prévue pour le salon avec un jour d’avance, jeudi après-midi.. ce qui m’a permis, en donnant un bon « coup de collier », de l’aménager à temps pour l’arrivée de nos hôtes, rejoints dans l’après-midi de samedi par la fille de mon Capitaine qui, elle aussi, redécouvre la maison au fil des travaux, et avec laquelle la complicité est de plus en plus belle.

Je craignais beaucoup qu’Aurélien ne retrouve pas ses marques dans cette nouvelle demeure… et c’est tout le contraire qui s’est produit.
J’avais pris soin de réinstaller bien en vue chaque objet auquel il tient (« Aaah! Les petites voitures de Mamitine sont dans le bureau! », « Tous les Casse-Noisettes sont là!!! », « Je peux ouvrir le coffre à jouets? », « Le pot à bonbons!!! ») et de tout mettre en oeuvre pour qu’il se sente bien partout.
Retrouver Pomme et parsemer son séjour de petits cadeaux a achevé de le mettre à l’aise et de relancer notre complicité.
Après une courte nuit de sommeil, il était là, trottant dans la maison aux aurores et découvrant l’immense jardin, ainsi que les poules auxquelles il a rendu visite plusieurs fois dans la journée.
Il a été très clair dès le début qu’il se sent mieux dans cet espace plus vaste où il peut bouger, entrer et sortir, courir, jouer à sa guise.
J’ai donc été largement mise à contribution pour tester chaque jouet libéré de son papier cadeau et, notamment… le ballon de foot!
- Mamitine! Viens, on va jouer au foot!
- Mmm… je ne sais pas si je vais pouvoir. Moi, je ne peux jouer que quand je reçois des bisous.
- Bon.
Il m’escalade en m’annonçant:
- Je vais te faire un énoooooorme bisou!
- Enoooorme?

- Oui!

Il prend sa respiration, se concentre, s’accroche à mon cou et me gratifie d’un baiser que l’on peut qualifier d’énorme, en effet.
- Voilà Tu viens jouer?
- Oui! Maintenant je peux!

Il choisit d’installer le terrain de foot dans l’allée de gravier, et nous commençons nos joutes.
Visiblement ma prestation lui plaît, car j’ai droit à un  « Tu fais des progrès, Mamitine!!! » qui vaut tous les Ballons d’Or du monde!

Quel délicieux week-end…

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>