octobre 2017
L Ma Me J V S D
« sept   nov »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Catégories

Archives quotidiennes : 14 octobre 2017

 

Sewing the sail

Pas à pas, j’avance dans un univers que je connais mal: celui des peintres impressionnistes américains.
En ce moment, celui que je découvre s’appelle Frederick Carl Frieseke, et m’a réservé une surprise belle et émouvante…
10094_o_frederick_carl_friesekeJ’avais vu certaines de ses toiles, et avait été touchée par les sujets, par l’époque, les couleurs, le trait.
J’ai donc cherché à en savoir plus et j’ai appris qu’il était né le 7 avril 1874 au Michigan.
Mais, surtout, je suis tombée en arrêt devant ce tableau, « L’heure du thé à Giverny », et j’ai réalisé qu’il avait été peint dans un jardin ressemblant furieusement à la maison de Monet.

L'heure du thé à Giverny

L’heure du thé à Giverny

Il lui avait donc rendu visite?
Je dirais qu’il a fait mieux que cela…
Alors qu’il était en voyage en France en 1898, il a éprouvé un coup de coeur pour ce pays et a décidé de s’y installer et d’y vivre.
Il y a vécu toute sa vie  jusqu’à son décès, en 1939.
En 1899, il faisait partie de petits groupes d’artistes américains établis à Etaples et Montreuil-sur-Mer
L’année suivante, il se retire chaque été à Giverny où se donnent rendez-vous de nombreux artistes américains.
Et dès 1906, il loue une maison adjacente à celle de Monet.
Mais cette promiscuité ne l’a pas empêché de déclarer qu’aucun impressionniste ne l’a influencé, sauf peut-être Renoir.
Il a réalisé des toiles douces et pleines de charme.

Et je cherche aujourd’hui un livre qui me permettra de le connaître mieux.

Martine Bernier

Yje House in Giverny

Yje House in Giverny