octobre 2017
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Catégories

Archives quotidiennes : 25 octobre 2017

J’ai toujours dit que, lorsque j’arriverais à une période de ma vie où je disposerais d’un peu plus de temps, j’apprendrais à coder.
L’informatique est un univers qui me passionne, et j’ai toujours eu envie d’apprendre comment créer un programme, un site Web, etc.
Pour cela, il faut apprendre à coder.

Depuis quelques jours, donc, alors que je commence à voir le bout de toutes les tâches que je m’étais fixées dans la maison et que mon emploi du temps est désormais organisé, j’ai commencé à chercher.
Car c’est bien beau de vouloir se lancer dans ce genre d’aventures… encore faut-il savoir par où commencer, quel langage choisir et à qui s’adresser.
Après avoir effectué une recherche approfondie, j’ai fini par trouver un site qui m’a captée.
Je vais lui faire un peu de publicité au passage, tiens… il s’agit de apprendre-à-coder.com

Les contenus des vidéos de présentation m’ont convaincue: le cours proposé correspondait à ce que je cherchais… et était financièrement très abordable.
Je me suis donc lancée, me suis inscrite, et, depuis, je suis la formation donnée par John, ingénieur en informatique.
Je craignais de m’aventurer dans une jungle hermétique… mais non.
Il explique chaque étape, détaille chaque opération et nous invite rapidement à le suivre pas à pas dans l’élaboration d’un code.
Le tout est de bien suivre l’ordre des cours proposés.

Dès les premières lignes, j’ai eu une sensation de déjà vu.
Et je me suis rappelé les années 80, lorsque, avec mon Commodore 64, je découvrais DOS et recopiais interminablement des lignes et des lignes de codes, obtenant des résultats parfois étonnants.
Je me souviens du choc que j’avais eu lorsque, après des heures de labeur, j’avais réussi à faire jouer à ce brave ordinateur un morceau de Jean-Sébastien Bach.
Le son était immonde, comme on peut s’en douter, je n’avais fait que recopier des lignes dont je ne comprenais pas le sens, mais j’avais obtenu un résultat.
C’était du langage BASIC et j’étais restée sur ma faim: je voulais comprendre le sens des lignes, des caractères, des mots… mais seule, c’était mission impossible, à moins d’être un génie de l’informatique, ce que je ne suis pas.
Presque 40 ans après, je me laisse guider par ce formateur charismatique et clair.
Pour l’instant, je suis ravie: je comprends… mais je navigue encore en eaux calmes!
Les difficultés vont apparaître bientôt, j’en suis consciente: il faudra s’accrocher, ne pas abandonner.
En attendant cette étape, je réalise que cela fait un bien fou de se lancer dans une activité nouvelle.
Il y a un côté vivifiant et revigorant qui fait pétiller les neurones!

Martine Bernier