Catégories

Au chapitre des traditions nouvelles pour moi, j’ai découvert hier celle des Voeux du Maire.
Cette coutume se respecte apparemment partout en France, y compris dans les petits villages comme le nôtre.
Samedi en fin de journée, nous avons répondu à l’invitation et nous sommes rendus à la Salle des Fêtes pour écouter le message du maire.
Ce qui me fascine dans tout cela?
Particulièrement le fait qu’une grande partie de la population a répondu à l’appel.
Un bon tiers des habitants étaient là.

Une fois de plus, j’ai été surprise.
Tout le monde se souhaite les voeux de bonne année en échangeant bises et poignées de mains, que l’on se connaisse ou pas.
Et même si je n’ai intégré le village que depuis peu,  j’ai eu droit moi aussi au même traitement.
Cela peut vous paraître bizarre, mais cela m’a donné l’impression que l’on me faisait une place dans la communauté sans chichis.
Je commence à reconnaître certains et certains me reconnaissent.
J’aime beaucoup écouter parler ceux qui m’entourent, et je suis de plus en plus touchée par ces contacts très naturels et spontanés.
Dans son discours, le maire est revenu sur les événements qui ont marqué le village au cours de ces derniers mois, sur les travaux effectués, les projets…
Tout le monde écoutait avec attention.
Même les enfants ont attendu la fin de l’allocution et l’ouverture du buffet pour jouer.
Parmi eux, un attendrissant petit garçon aux boucles blondes qui devait avoir à peine trois ans, et qui suivait les plus grands dans leurs courses poursuites…
Un véritable petit bout de soleil sur pattes!

Clairement, cette invitation n’est pas uniquement l’occasion d’écouter ce que le maire a à dire,  mais aussi de passer un moment convivial.
C’était réussi!

Martine Bernier

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *