Catégories

Ces derniers jours, je passe de longues heures  sur mon cours de codage informatique.
Par la force des… fêtes, je m’étais interrompue pendant plusieurs jours.
Mais, comme à chaque fois, je suis sidérée de constater avec quelle facilité il est possible de reprendre les cours là où je les ai laissés, sans avoir besoin de me rafraîchir l’esprit à chaque fois.
J’avais souvent entendu des codeurs louer les mérites de ce type d’activité, expliquant que c’est à la portée de tous pourvu d’en avoir envie.
Et je suis ravie de constater qu’ils ne mentaient pas!
Au terme de cette nouvelle série de cours, j’ai bouclé mon premier site internet, réalisé main dans la main avec mon formateur.
Ne rêvons pas: je vais aborder à présent la « mission » qui suit cette tranche d’étude… avec un mélange d’impatience et d’appréhension!

******

Il est rare, depuis que nous sommes ici, qu’un jour se passe sans que nous ne recevions de visite.
Et je continue à découvrir de nouvelles personnes de tous âges.
Parmi elles, une jeune femme, membre de la famille de mon Capitaine, est venue passer quelques jours dans la maison de famille de sa grand-mère durant les fêtes, juste à côté de chez nous.
Le lendemain du jour de l’An, mon Capitaine m’a dit:

- Nous allons avoir sa visite dans la journée.
- Ah? Tu l’as vue? 
- Non, mais c’est l’usage.
- Mais comme elle est avec des amis, elle n’aura peut-être pas l’occasion de passer?
- Impossible. Occuper la maison sans venir voir la famille… Ce serait un grave manque de correction.

Je suis restée bouche bée.
Il avait raison: dans l’après-midi nous recevions la visite attendue.
Et je commence à comprendre peu à peu les us et coutumes de l’endroit…

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>