Catégories

L’une des caractéristiques de la région où j’habite désormais est le soin que les habitants apportent à l’entretien et à l’aménagement de leur maison.
La plupart s’investissent dans leur habitation, et réalisent beaucoup de travaux eux-mêmes.
Mon Capitaine ne fait pas exception à cette règle.
En peu de temps, il a abattu un travail énorme dans le Grand Nid qui, au fil des mois, a changé de visage.
Depuis quelques semaines, nous avons fait poser une grande porte réalisée par notre menuisier attitré.
Elle habille la maison, lui redonnant son cachet d’antan, lorsqu’elle était encore une ferme.
En ouvrant cette porte, nous entrons désormais dans un premier petit hall qui donne accès à la demeure en elle-même.
Mercredi, mon Capitaine a décidé qu’il allait peaufiner ce sas d’entrée pour le rendre plus accueillant.
Je ne l’ai plus aperçu pendant plusieurs heures, le voyant juste passer de temps en temps avec quelques taches de peinture ornant son pantalon.
En fin de journée, nous avons eu de la visite.
En accueillant nos amis et leurs deux petites-filles, j’ai réalisé que le sas était désormais repeint en blanc, ce qui lui confère un aspect frais et pimpant, mais je n’ai pas eu le temps de m’attarder.
Ce n’est que plus tard, alors que nous étions à nouveau seuls que mon Capitaine m’a proposé de venir constater les progrès des travaux.
Il avait repeint les murs, installé deux meubles d’accueil, rebranché la lumière…
– Tu as regardé l’applique intérieure?
– Ah non… ce n’est pas la même qu’avant?
– Regarde…

IMG_1219Je me suis retournée et je l’ai vue.
Accrochée au mur se trouvait désormais une petite applique Tiffany.
Je ne m’y attendais absolument pas.
Il l’avait achetée en secret, pour me faire la surprise.
Et elle accueille les visiteurs par un clin d’oeil coloré rappelant mon penchant pour ces oeuvres de verre teinté…

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *