Catégories

Archives quotidiennes : 4 mai 2018

Ca y est!
Désormais l’ensemble de mon énorme cheptel de poules naines pond!
Oui!
Mes quatre petites Bantam de Pékin ont décidé de nous offrir des oeufs chaque jour.
Chine a investi le club des pondeuses dans la semaine, et ma petite Kaki a commencé cette nuit.
Un oeuf plus petit que les autres, tout mignon…
Je suis très fière de mon mini troupeau… qui semble très content de lui.
Plus familière que jamais, mes Quatre Grâces me rejoignent plusieurs fois dans la journée, lorsque je leur rends visite pour leur offrir les grains qu’elles préfèrent.
Et le matin, Praline et Chine ont pris une habitude qui m’amusent beaucoup.
Elles passent la nuit sur un perchoir installé sur l’un des murs perpendiculaires à la porte d’entrée.
Si elles arrivent à y grimper facilement en passant par les plateformes, en descendre semble leur poser un problème insoluble.
Il y a quelques jours, j’ai donc décidé de les aider.
J’ai pris délicatement Praline et l’ai posée sur le sol, puis j’ai fait la même chose avec Chine.
Le lendemain, j’ai recommencé.
Mais cette fois, Praline s’est retournée pour me tourner le dos, rendant ma manoeuvre plus facile encore.
Depuis, chaque jour, le même manège recommence.
Elles ne bronchent pas lorsque je les prends pour les remettre sur le plancher des vaches, puis courent s’ébattre dans l’enclos où elles sont rejointes par Plume et Kaki, toujours aussi vives.
Lorsque je quitte le poulailler après l’avoir nettoyé, un monde fou m’attend à la sortie.
Mes Boulettes, accompagnées par les oiseaux toujours aussi ravis de les aider à picorer leur pitance.
Et pendant que je  nourris mon étrange basse-cour, mon Capitaine réfléchit à construire des abris pour chauve-souris.
Car les pipistrelles sont elles aussi les hôtes du jardin…

Martine Bernier