Catégories

Mon fils, lors de ce week-end passé chez nous, m’explique qu’Aurélien, 3 ans, a eu un geste agressif envers R., un enfant de la crèche qu’il fréquente.
Un enfant un peu différent des autres, qui aurait plus que d’autres besoin d’être protégé.
J’en parle au petit vendredi soir lorsque nous nous échappons au salon pour un premier tête-à-tête.
Mais c’est le lendemain matin que je compte lui expliquer mon point de vue par un exemple…
Nous nous rendons tous les deux dans l’enclos des poules, et il découvre que Kaki a perdu les plumes de sa nuque, ce qui  lui donne une apparence un peu étrange.

- Oooh, pauvre Kaki! Mais pourquoi elle est comme ça?
- Je ne sais pas trop. Mais tu vois, il semblerait que les plumes commencent à repousser tout doucement… Heureusement, les autres ne sont pas méchantes avec elles. Parce qu’avant, quand elle était malade, Chine n’était pas du tout gentille quand elle la voyait, tu te souviens? 

Il fronce les sourcils et fait la grosse voix en regardant Chine:
-  C’est pas bien, ça!
- Mais maintenant elle est très sage. Tu serais fâché si elle faisait du mal à Kaki?
- Oui!  
- Pourquoi?
- Parce que c’est une pauvre petite Kaki… il ne faut pas lui faire de mal…
- Oui tu as raison… Mais c’est ce que tu as fait à la crèche quand tu as frappé ton petit copain?
- Oui, mais il a fait du bruit!
- Parfois, Kaki fait du bruit aussi, quand elle chante fort. Mais Chine ne doit pas la piquer pour ça, tu es d’accord?
- Oui! Il ne faut pas la toucher!

Il réfléchit un instant, et me dit:
- Mais tu sais, Mamitine, ce n’est pas la même chose. R., lui,  il a des cheveux!

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>