Catégories

Cet hiver, nous avons acheté et installé dans un arbre mort une maisonnette destinée aux mésanges.
Il se trouve à quelques mètres à peine de la véranda ce qui nous permet de la voir sans nous en approcher.
Il y a une dizaine de jours, j’ai réalisé qu’une mésange semblait s’approprier le nichoir en question.
Le temps a  passé et, depuis quelques jours, le doute n’est plus possible: nous assistons au ballet incessant d’un couple de mésanges qui entrent et sortent de la maisonnette.
Clairement, ils nourrissent des petits…
Il est évidemment hors de question pour nous de les déranger.
Nous ne nous approchons donc pas de leur demeure, nous contentant de les regarder depuis la véranda.
Mais ce qui se passe sous nos yeux est pour nous une petite victoire…
A tel point que nous envisageons d’installer d’autres nichoirs un peu partout dans le verger.
Ils viendront rejoindre celui-ci, la cabane à écureuil, les maisons-mangeoires fréquentées par une bonne dizaine d’espèces différentes, et « l’hôtel palace à moineaux » que mon Capitaine a récemment construit et installé dans l’arbre touffu où ils ont l’habitude de se retrouver, au coeur de l’enclos de mes poules.
Le tout sous l’oeil des gracieuses tourterelles qui vont bien finir par hériter elles aussi d’une résidence privée!

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>