Catégories

Nous ne sommes pas les seuls à recevoir fréquemment la visite d’amis.
Pomme a elle aussi quelques copains qui portent des noms aussi exotiques que Vegas, Dandy ou… Sankha.
Par son physique et sa personnalité, Sankha ressemble beaucoup à Clochard, le chien rendu  célèbre par Walt Disney dans « Belle et le Clochard ».

disney-film-belle-et-clochardComme lui, il est extrêmement attachant, a une personnalité  et un look un peu gavroche.
Le mimétisme entre l’homme et son animal est ici flagrant.
A force de partager la vie du jeune homme qui l’a adopté, il a fini par lui ressembler.
Il se sent bien partout, a déjà beaucoup voyagé, est connu comme le loup blanc dans l’enceinte de grands festivals d’été européens, dans une île espagnole et dans une station de montagne où son maître a travaillé en saison.
Sankha le baroudeur est indépendant mais très bien élevé.
Lorsque son maître revient dans la région pour rendre visite à ses parents, il les retrouve avec une joie débordante.
Il faut dire qu’il connaît très bien Bernard, ami de mon Capitaine et père de son compagnon de route.
Il l’a gardé souvent, parfois pour de longues périodes, et tous deux sont habitués l’un à l’autre.

Il y a quelques jours, nous n’avons donc pas été surpris de les voir arriver tous les deux, à la grande joie de Pomme, ravie de retrouver ce copain à l’aura d’Indiana Jones.
Comme Sankha n’est pas dépourvu de galanterie, il joue avec elle sans jamais la brusquer, l’invite à le suivre dans ses courses folles dans le jardin.
Mais s’il a de longues pattes, ce n’est pas le cas de Pomme qui prend des raccourcis pour l’attendre au point de départ où elle sait qu’il va forcément revenir.
Comme notre visiteur est malin, il a très vite compris que j’aime les animaux et que ses frasques m’amusent.
Il sait que Bernard ne veut pas le voir entrer dans notre maison, ne le tolérant que dans la véranda, mais comme il a ma bénédiction, il s’aventure parfois à faire quelques pas dans la cuisine, voire un peu plus loin si personne n’intervient.
Au cours d’une précédente visite, je l’ai donc vu faire irruption timidement dans mon bureau précédée par Pomme qui semblait lui dire: « Viens, je t’emmène voir où on travaille! Non, non, ne t’inquiète pas, elle ne dira rien… »

Autant dire que j’ai craqué devant leurs regards interrogateurs qui me guettaient à l’entrée, accompagnés par de légers battements de queue un peu hésitants: allons-nous être bien accueillis ou va-t-elle nous chasser?
Autant dire aussi que j’ai recraqué à sa plus récente visite lorsque je l’ai vu se glisser dans la cuisine en douce et où je l’ai entendu croquer le plus discrètement possible quelques croquettes de Pomme.
Comme, amusés, nous l’avons laissé faire, Sankha s’est aventuré un peu plus loin, jusqu’au salon.
Quelques secondes après, il revenait discrètement dans la véranda, tenant dans sa gueule un jouet en fausse fourrure de Pomme.
Ce qui a bien sûr fait réagir Bernard:
- Mais dis donc, toi! Il n’est pas à toi, ce doudou!

La scène était à la fois hilarante et touchante.
Pomme, qui est très partageuse, le regardait avec bienveillance.
Mais comprenant qu’il y avait une réprimande dans la voix qu’il venait d’entendre, Sankha a lâché le doudou, le posant délicatement sur le tapis de Pomme.
Irrésistible…

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>