septembre 2018
L Ma Me J V S D
« août    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Catégories

IMG_2803

Parmi les surprises réservées à mon petit-fils Aurélien pour son quatrième anniversaire que nous avons fêté en avance voici quelques jours, il y avait ceci, dont je n’étais pas peu fière.
J’avais envoyé cette photo à mon fils en lui demandant de deviner de quoi il s’agissait.
- Heu… c’est un bateau.
– Oui, mais encore?
– Un bateau pirate.
– Oui mais pas seulement. Un indice: il devrait te rappeler certaines activités de ton enfance…

Il n’a pas deviné.
Le Jour J, personne n’avait percé le secret du bateau pirate.
Jusqu’au moment où j’ai expliqué à Aurélien qu’il s’agissait d’une pinata que j’avais remplie de petits cadeaux.
Le but du jeu, pour ceux qui n’ont pas encore eu l’occasion de découvrir ce genre d’objet, est de le casser à coup de bâtons pour le libérer de son contenu.
Le hic, c’est que la pinata (prononcez « piniata »!) était tellement bien faite et tellement solide qu’il a fallu l’intervention de deux solides jeunes gaillards pour l’ouvrir.
Ils ont visé l’arrière du bateau, ce qui a permis de libérer son trésor sans l’abîmer…
Le lendemain matin, lorsqu’Aurélien est venu me voir dans mon bureau, je lui ai demandé s’il avait aimé la petite fête et ses cadeaux.
- Oui! C’est rigolo, le bateau qui casse avec plein de petits cadeaux dedans!

Le voir tout content m’a ravie.
Seul léger inconvénient: deux semaines après, je trouve toujours des boules de cotillons un peu partout dans la véranda!

Martine Bernier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>