septembre 2018
L M M J V S D
« Août   Oct »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Catégories

Jusqu’ici, je connaissais de l’automne le changement de couleurs dans les arbres et la chute des feuilles.
Aujourd’hui, je découvre que la saison réserve d’autres surprises.
Depuis des semaines, nos pommiers donnent des quantités de pommes qui prennent le chemin du pressoir de mon Capitaine.
Il régale en jus de pommes famille et amis, ne laissant pas les fruits se perdre.
Mais je découvre d’autres choses, plus perturbantes…
Ces derniers jours, lorsque je rentre dans le poulailler, j’y trouve quantité de plumes noires, perdues par ma petite poule Praline.
Hier, persuadée que c’était terminé, j’ai nettoyé les lieux, retiré les plumes et je les ai laissées pour la nuit.
Ce samedi matin, en ouvrant la porte, j’ai eu un choc: le sol et les étages étaient à nouveau jonchés de plumes!
J’ai jeté un coup d’oeil inquiet à mes Pékin…
Je sais que la mue est une étape normale avant l’hiver, mais rien de tel ne s’était passé l’an dernier.
Etait-ce normal?
En rentrant, j’ai donc consulté mes livres pour apprendre que les poules muent bel et bien, que cette étape dure entre 4 et 8 semaines, et qu’elle ne concerne pas les poules âgées de moins de 18 mois.

Ce qui m’a appris plusieurs choses:

– Tout est normal.
– Mes poules sont plus âgées que ce qui m’avait été annoncé. Elles étaient censées n’avoir que 6 semaines en septembre de l’an dernier lorsque je les ai adoptées. Et elles muent un an après… Elles n’ont donc pas 14 mais au moins 18 mois… Ca compte dans la vie d’une poule!
– Il est temps que je leur procure des compléments alimentaires.

Je suis retournée dans l’enclos pendant que mon Capitaine s’absentait.
Mes Quatres Grâces sont arrivées en courant dans l’espoir (déçu) de me voir leur apporter des friandises pour la troisième fois de la journée.
Je me suis contentée de leur parler, de les regarder et de leur expliquer la situation:
– Ne nous affolons pas: ce qui vous arrive est normal.  Dans quelques semaines, vous aurez votre plumage d’hiver et vous serez encore plus belles! En attendant, ne complexez pas: ça va passer… Nous allons faire front ensemble, les filles! Sur ce je vous laisse, le travail m’attend.

Regards intéressés de mes poules qui se sont habituées à mes homélies.
Nous voilà parées pour la suite!
Martine Bernier

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *