Zurich, 29 juillet 2017 – Une fin heureuse pour les animaux survivants du zoo en Syrie: avec le Ministère des Forêts et des Affaires d’Eaux Turc, les volontaires turques ainsi que les ex-perts en sécurité, l’organisation internationale de protection des animaux QUATRE PATTES a pu évacuer les quatre animaux restants, deux lions et deux chiens, du parc d’attraction «Magic World» près d’Alep. Déjà il y a une semaine, le sauvetage de neuf animaux sauvages a été un franc succès. Au total, les 13 animaux se trouvant dans le zoo syrien négligé en Syrie ont pu être sauvés et transférés en Turquie. En ce moment les animaux sont soignés dans un centre de protection des animaux à Karacabey jusqu’à ce qu’ils soient assez forts pour entamer leur voyage vers leur destination finale.

 

L’évacuation des quatre derniers animaux a constitué un défi majeur explique QUATRE PATTES : « Obtenir les neuf premiers animaux sauvages de Syrie était presque miraculeux. C’était une mission difficile à organiser avec une logistique incroyable à mettre en place. Le fait que nous ayons réussi à libérer les autres animaux souffrants nous rend tellement heureux. Nous n’aurions pas pu faire face aux difficultés sans l’aide précieuse des nombreux bénévoles en Turquie, qui nous ont soutenus avec la logistique et les différents contacts sur le terrain. Beaucoup d’entre eux ont prix sur leur temps personnel ou se sont même déplacés à l’étranger pour nous aider. Nous sommes également très reconnaissants pour le soutien du gouvernement turc, qui a permis l’ouverture de la frontière vers la Syrie « , explique le vétérinaire et chef de mission de QUATRE PATTES, Dr Amir Khalil.

Asa 5241 x

Les derniers animaux d’un zoo près d’Alep ont été évacués © QUATRE PATTES | Ahu Savan An

Les cinq lions, deux tigres, deux ours noirs asiatiques, deux hyènes et deux chiens peuvent enfin espérer un avenir meilleur. Dans un centre de protection des animaux à Karacabey, près de la ville de Bursa, les animaux reçoivent des soins médicaux avant de pouvoir entreprendre le voyage vers leur location finale. « L’aide que nous obtenons à Karacabey est incroyable. Cependant, QUATRE PATTES a de très bonnes options avec ses propres centres de protection des animaux, y compris en Jordanie, en Afrique du Sud et aux Pays-Bas. La santé de certains animaux est très critique. C’est pourquoi nous devons les amener le plus rapidement possible à un endroit mieux équipé pour les traitements médicaux nécessaires », explique le Dr Khalil.  » Pour nous, le bien-être des animaux est une priorité absolue. Les collègues font un excellent travail sur place pour leur assurer le bien être nécessaire. Nous les soutenons de tout coeur de la Suisse « , déclare Julie Stillhart, responsable QUATRE PATTES Suisse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *