Non classé

 

symbolbild-igel-pixabay


QUATRE PATTES met en garde contre les faux gestes bienveillants envers les animaux

 Les hérissons sont particulièrement actifs à l’automne. Les animaux cherchent de  la nourriture afin de stocker la graisse nécessaire pour l’hiver et un abri approprié pour l’hibernation. Les hérissons sains survivent à l’hiver dans la nature sans problème. Lorsqu’ils ne sont pas dérangés.

La fondation de protection des animaux QUATRE PATTES met en garde au sujet des hérissons et contre les faux sentiments bienveillants. Le hérisson est un animal particulièrement protégé et il convient d’agir pour des soins uniquement en cas d’urgence absolue. En règle générale, avec un poids de 500 grammes à la fin de l’automne, les hérissons sont suffisamment préparés pour l’hibernation.  « Les hérissons malades, affaiblis, blessés ou orphelins sont ceux qui ont besoin d’aide pour survivre et sont reconnus grâce au fait qu’ils apparaissent pendant la journée », a déclaré Lucia Oeschger, responsable de campagnes à QUATRE PATTES Suisse.

Que faire si vous trouvez un hérisson dans le besoin ?
Si l’on trouve un hérisson dans le besoin, il convient de le capturer soigneusement avec des gants, la placer dans une caisse de transport pour chat et l’emmener au centre de secours le plus proche. Les soins nécessitent une grande expertise, du temps et de l’argent et l’animal ne doit être laissé qu’à un expert. En Suisse, il existe des centres de secours pour les hérissons dans les différents cantons. Les experts s’y soucient du bien-être des animaux. Il est important de ne jamais prendre l’animal à la maison, et ce même à titre transitoire, avant de le transmettre à un expert. En effet, les températures chaudes permettent le développement rapide des parasites tels que les strongles ou puces.

Comment aider les hérissons ?
Ainsi, QUATRE PATTES recommande à ceux qui ont un jardin de mettre divers objets en place pour les hérissons : un endroit abrité pour qu’ils puissent s’alimenter ainsi qu’un emplacement sur lequel ils peuvent se reposer tels des tas de feuilles, de compost, tout en veillant à ce qu’ils soient protégés du vent et des intempéries. De surcroît, abstenez-vous absolument de passer la débroussailleuse. Il s’agit là de la cause la plus récurrente de décès ou blessures chez le hérissons. Les animaux bâtissent leur abri sous les haies et leur camouflage est tel que bien souvent, on ne se rend compte que trop tard du mal causé lors de l’utilisation de la débroussailleuse.  Les tondeuses robot peuvent également être dangereuses pour les hérissons et, de ce fait, ne devraient plus marcher en fin d’après-midi.