mars 2019
L M M J V S D
« Fév    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories

Actualités

L’une de mes amies avec qui je parlais dernièrement, m’a dit:
Attends, je vais t’envoyer quelque chose… 
Quelques secondes, je recevais ceci:
« If someone is stupid enough to walk away from us, we must be smart enough to let him go  … »
Ce qui se traduit ainsi: « Si quelqu’un est assez stupide pour s’éloigner de nous, nous devons être assez intelligent pour le laisser partir… »

Je ne connaissais pas la phrase.
Elle m’a expliqué qu’elle lui avait été utile plusieurs fois au cours de sa vie.
J’aime assez…

Martine Péters







Très régulièrement, je vais chercher des ébauches de réponses à mes questions auprès  des intellectuels, des philosophes actuels, des humanistes.
Je ne suis pas toujours d’accord avec ce qu’ils expriment, mais leurs analyses sont toujours un enrichissement.
Chacun de ceux que je consulte par le biais de leurs écrits, de leurs sites  et de leurs interventions m’apporte quelque chose.
Ces penseurs sont des balises, parfois dérangeantes, toujours nécessaires, dans notre société.
L’essence même de la philosophie renvoie à la sagesse et à la réflexion.
Alors… lorsque je vois les images terribles de personnages haineux fondus dans une foule, insultant gravement l’un d’eux, j’ai un haut-le-coeur.
Cela fait plusieurs jours que l’événement s’est passé et que l’académicien Alain Finkielkraut a vécu cet épisode glaçant, révoltant.

Plutôt que de lire encore et encore le compte-rendu de ce qu’il a vécu à travers les médias, j’ai préféré aller à la source en regardant une vidéo dans laquelle il s’exprime.
Puis je me suis rendue sur le site de Michel Onfray où j’ai lu comme je le fais régulièrement le texte qu’il a consacré au sujet dans « La semaine vue ».

J’ai mis ci-dessous les liens vers ces deux interventions.
En espérant que, si vous passez par là, vous aurez la curiosité de les suivre, d’écouter et de lire jusqu’au bout.

Martine Péters

https://www.lepoint.fr/debats/alain-finkielkraut-les-gilets-jaunes-sont-devenus-une-secte-19-02-2019-2294372_2.php
https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires


 

Vous souvenez-vous de Jeanne Calment, cette dame décédée en 1997 à l’âge déclaré de 122 ans?
Elle était considérée comme était la doyenne de l’humanité.
Peut-être avez-vous entendu, au cours de ces dernières semaines, qu’une polémique fait rage autour de son âge supposé.
La théorie avancée par deux chercheurs russes au terme d’une enquête présentée comme minutieuse, avance qu’Yvonne, la fille de Jeanne, aurait pris l’identité de sa mère dans les années 1930, au décès de celle-ci.
Pour l’état-civil, Yvonne serait décédée alors, et Jeanne lui aurait survécu.
La supercherie aurait été motivée pour ne pas payer une taxe liée à l’héritage. 
Les uns défendent leur argumentation, soutenus par des chercheurs français et belges, tandis que d’autres affirment que rien n’est exact dans ces allégations.
 Quelques-uns, enfin, demandent l’exhumation du corps de la centenaire pour pouvoir procéder à des tests ADN.
Le Guiness Book, qui avait reconnu le record de longévité, attend la conclusion de l’enquête.
Cette histoire ébranle les scientifiques car elle remet en question les hypothèses émises sur la limite de la vie.
Si Jeanne Calment n’avait pas vécu aussi longtemps, ces limites seraient nettement rabaissées par rapport à l’âge qu’elle a atteint.
Autant dire que l’annonce d’une tricherie remettrait en cause beaucoup d’éléments…
Si la personne qui est décédée en 1997 était Yvonne et non Jeanne, elle serait décédée à l’âge de 99 ans.
La science va s’efforcer de faire la lumière sur cette affaire.
La principale intéressée, elle, est partie avec son secret, si secret il y a.

Martine Péters