décembre 2017
L Ma Me J V S D
« nov    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories

Actualités

Oui… quelle étrange semaine marquée par la double disparition de deux personnalités très aimées, à quelques heures d’intervalle.
L’une, Jean d’Ormesson,  l’autre, Johnny Halliday.
J’ai été marquée par les deux, pour différentes raisons évidentes.
Mais j’avoue avoir été très vite au bord de l’indigestion, prise presque de force par la déferlante médiatique qui a suivi.
Comme le craignait Jean d’Ormesson de manière très spirituelle, il n’est pas bon pour un écrivain de mourir en même temps qu’un chanteur.
Sa mort a été éclipsée par celle de Johnny.

J’ai suivi en direct à la télévision les obsèques nationales auxquelles a eu droit l’écrivain.
Sobres, belles, profondes.

Puis la semaine a continué, avec toujours et partout, des articles, des programmes et des témoignages parlant du grand chanteur disparu.
Nous avons tous des souvenirs liés à lui, sa voix était liée à chaque époque de nos vies.
Je ne fais pas exception.

Samedi, mon Capitaine et moi avons également suivi la cérémonie qui lui a été dédiée.
Là aussi, très belle, poignante.
Et j’ai eu le coeur serré en voyant ces deux petites filles assistant à l’hommage rendu à leur papa.

J’espère que les médias vont se calmer à présent, et qu’ils vont laisser partir celui qui nous a quittés, sans continuer à alimenter le sujet jusqu’à l’écoeurement.

Au cours de cette dernière cérémonie, un texte notamment a été lu qui m’a interpelée.
Je l’ai cherché ensuite pour le relire, et je le retranscris ce matin.
Je pense à tous ceux qui sont partis au cours de ces derniers mois, et à tous ceux qui en souffrent.
Le texte est de Mère Térésa:

La vie est la vie

La vie est beauté, admire-la
La vie est félicité, profites-en.
La vie est un rêve, réalise-le.
La vie est un défi, relève-le.
La vie et un devoir, fais-le.
La vie est un jeu, joue-le.
La vie est précieuse, soigne-la bien.
La vie est richesse, conserve-la.
La vie est amour, jouis-en.
La vie est un mystère, pénètre-le.
La vie est une promesse, tiens-la.
La vie est tristesse, dépasse-la.
La vie est un hymne, chante-le.
La vie est un combat, accepte-le.
La vie est une tragédie, lutte avec elle.
La vie est une aventure, ose-la.
La vie est bonheur, mérite-le.
La vie est la vie, défends-la.

 

Flow21-552x687
Voici quelques semaines, j’ai découvert une revue parfaitement inattendue.
« Flow Magazine » est résolument positif.
Il ne ressemble à aucune autre publication de ma connaissance.
Elu magazine de l’année 2017 lors du Grand Prix des médias CB News, il est né en 2015 en Hollande, et a pour vocation de se consacrer à la douceur de vivre, à l’ouverture aux autres et au monde.
Pour mémoire le flow, en anglais, est un concept issu de la psychologie positive dont la définition est la suivante: « l’état mental atteint par une personne lorsqu’elle est complètement plongée dans une activité, et se trouve dans un état maximal de concentration, de plein engagement et de satisfaction dans son accomplissement. »

Dans ce magazine hors norme, tout  est différent: le papier  utilisé, le contenu dépourvu de tout ce qui peut être angoissant ou agressif, mais jalonné de découvertes et de surprises…
Au menu: de la sérénité, de l’optimisme, de la douceur, de la curiosité.
Ne cherchez pas dans ces pages des spéculations nauséabondes sur la santé d’un chanteur malade ou des nouvelles anxiogènes sur le présent et l’avenir du monde.
Non.
Ici, tout est résolument positif, délicat, presque tendre.

J’ai tellement aimé ce que j’ai lu que je m’y suis abonnée.
Et depuis… je savoure!

Martine Bernier

Unknown

Juste un mot pour vous dire, Monsieur, que ce fut un plaisir…
Un plaisir de vous savoir humain parmi les humains.
Un plaisir de goûter à travers vos ouvrages et vos interviews à cet esprit lucide et fin, élégamment acéré  et joyeux, drôle et pétri d’intelligence.

Je vous croyais éternel.
Mais vous l’êtes, n’est-ce pas?

A peine avais-je publié ce texte que j’apprenais la disparition de Johnny Halliday.
Un autre choc…
Sa voix, ses chansons, nous accompagnent  depuis si longtemps que je ne me souviens pas d’un temps « sans lui ».

Il pourra compter sur un merveilleux compagnon pour tracer sa route jusqu’au paradis…
Jean d’Ormesson et Johnny Halliday… un duo insolite que nous regardons partir avec le coeur serré…

Martine Bernier