octobre 2017
L Ma Me J V S D
« sept    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Catégories

Brico

Parmi les multiples trésors que recèle le jardin se trouvent deux massifs de lavande.
Visiblement, le climat de la région leur plaît: lorsque nous sommes arrivés, les tiges ployaient sous le poids des fleurs.
En pleine canicule, alors que nous n’avions pas terminé de rentrer tous les cartons, mon Capitaine a empoigné un sécateur et a coupé la lavande qu’il a mise à sécher.
Il espérait que je m’en serve pour la confection de sachets en tissu permettant de parfumer le linge.
Hier, profitant d’une plage de temps paisible, j’ai emporté le panier dans mon atelier couture, et j’ai cousu le premier sachet.
Mais il n’était pas question d’y glisser la lavande avec ses tiges.
Je me suis donc attelée à une tâche que je n’avais jamais effectuée jusqu’alors: j’ai égrainé la lavande.
Oui, je sais: vous allez me dire que, pour que cela aille plus vite, il aurait suffi que je les glisse dans le sachet et que je frotte les brins entre eux à travers la toile.
Mais ça n’aurait pas été aussi bien fait et… j’ai aimé libérer les grains brin après brin.
Après quelques secondes à peine, toute la pièce était baignée de ce parfum de l’été…
Comme il y en a beaucoup et que l’activité prend beaucoup de temps, je n’ai réussi pour l’instant qu’à remplir un sachet et demi.
Aucune importance: je me réjouis de continuer.
Et j’ai très envie, pour l’an prochain de m’essayer à réaliser des fuseaux de lavande.
Un couple de mes amis en font régulièrement et l’originalité de l’objet me plaît…
Si vous ne connaissez pas la méthode, je vous propose de la découvrir avec ce tutoriel.
La personne qui confectionne le fuseau commence la pose du ruban dans un verre. D’autres le font entièrement à la main, mais cette méthode semble garantir un départ régulier.
Et le résultat final change des traditionnels sachets!
Martine Bernier