novembre 2017
L Ma Me J V S D
« oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Catégories

Déco

1

Je reçois régulièrement la newsletter d’une maison de décoration… dont je ne citerai pas le nom histoire de ne pas transformer mon jardin secret en propagande publicitaire.
Bref.
Cette entreprise très présente sur Internet fonctionne sur la France, mais aussi sur la Suisse.
Sa force?
A travers des ventes privées, elle propose de très jolis objets regroupés autour d’un thème.
C’est par leur biais que je me suis procuré cette lampe Tiffany qui trône depuis dans le salon.
Je regarde souvent la newsletter, car ces ventes sont servies par des photos superbes et des mises en scène imaginatives.
Comme la dernière en date…
Le thème de la vente porte sur l’Art Nouveau viennois, sous le titre « Klimt nous inspire ».
Gustav Klimt… ce peintre symboliste autrichien dont l’univers m’interpelle…
La vente met en valeur des impressions sur bois de reproductions de ses oeuvres principales, et en profite pour proposer des meubles, des lampes, des miroirs, etc, accordés à l’atmosphère et à l’époque de la création des toiles.
Etonnant…
Je ne pourrais pas vivre dans un tel environnement, mais je suis sensible à la poésie qui entoure l’oeuvre de Klimt.
Ce n’est pas la première fois que des reproductions artistiques se retrouvent sur des objets de décoration, évidemment.
Mais je n’imaginais pas qu’une simple newsletter pourrait m’offrir un moment de dépaysement aussi agréable qu’inattendu!

Martine Bernier

Vanilla-European-banker-font-b-lamp-b-font-lighting-font-b-Tiffany-b-font-retro-Jiang

Il fut un temps où les lampes de bureau banker étaient très en vogue.
Pour l’anniversaire de notre rencontre, mon Capitaine m’en a offert une d’inspiration Tiffany, ornée d’un papillon.
Elle est très semblable à celle dont je fais paraître la photo, à ceci près que le papillon de la mienne est à l’envers de celui-ci.

J’ai envie de sourire en pensant aux moues désabusées de celles et ceux qui ne sont pas du tout sensibles à ce genre d’objet.
C’est vrai, je l’avoue, je vogue une fois encore très loin des autoroutes de la mode.
Mais il n’y a pas de mots pour décrire l’atmosphère chaude et feutrée que ces lampes ont le don d’installer dans une pièce.
Sur mon grand bureau plutôt encombré, trônent désormais deux lampes.
La première est une lampe de chevet elle aussi d’inspiration Tiffany.
J’y tiens: elle est la première que j’ai acquise, il y a longtemps et elle a son charme.
La seconde est donc cette nouvelle venue, qui diffuse une lumière orangée, très douce.
Avec ces coupoles de verres teintés, pas de lumière blanche et crue.
Celle qui envahit la pièce est enveloppante, apaisante, réconfortante.
D’autres lampes de ces styles habitent l’appartement.
Mais seule la  Tiffany pure trône au salon.
Quelle que soit la pièce dans laquelle je me trouve, dès que j’en allume une, je suis  happée par leur lumière.
La lumière parfaite à mes yeux…

Martine Bernier

coffret relookéAu menu de la journée: beaucoup de travail.
Peu de temps donc pour me pencher sur Ecriplume ce matin.
Sur la demande de quelques passionnées d’objets d’inspiration shabby, j’y laisse donc deux – mauvaises – photos des deux derniers objets que j’ai réalisés ces derniers jours.
Un mini-meuble à tiroirs et un coffretIMG_1404.

Encore une fois, ils sont sans prétention, mais… je ne connais pas de meilleur moyen pour me vider la tête!

Martine Bernier