mars 2019
L M M J V S D
« Fév    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Catégories

Informatique

Après avoir terminé d’écrire ce qui va devenir un livre pour enfants… et pour les parents, je me suis retrouvée devant un dilemme: comment allais-je réaliser les illustrations?
J’avais quelques idées.
Je voulais commencer certains dessins à la main et les terminer  sur une tablette graphique.
Tablette graphique sans écran, que je n’ai jamais approchée de ma vie, associée à un logiciel de dessin qu’il fallait donc apprendre à maîtriser à peu près sans mode d’emploi.
Pourquoi travailler sur tablette?
Parce que réaliser les dessins sur papier sans  pouvoir les retravailler ensuite limitait d’autant plus mon terrain de jeu que je ne suis pas spécialement douée.
J’ai passé une bonne partie du week-end passé et plusieurs heures de la semaine à m’appliquer,  à m’entraîner… et j’ai fini par sortir un premier dessin dont je suis assez contente.
Ce n’est pas du Monet, mais c’est acceptable.
Puis, pendant deux jours, mon ordinateur a été infréquentable.
Lorsque j’ai pu recommencer à travailler, j’ai reconnecté la tablette et j’ai cette fois exploré les différents outils du logiciel.
Peu à peu, de nouveaux horizons se sont ouverts à moi tandis que je commençais à mieux comprendre le fonctionnement et les habitudes du stylet.
J’ai sorti un deuxième dessin dans la foulée…
C’est un début.
Jean, l’un de mes amis, travaille sur tablette depuis plusieurs années et réalise des dessins magnifiques.
Je suis loin d’avoir son talent, mais je découvre une fois de plus combien il est passionnant de faire ses premiers pas dans un univers inconnu mais aussi riche…

Martine Péters

Tout allait bien sur ma planète Mac jusqu’à ce que je découvre, il y a quelques jours que mes navigateurs Safari et Google Chrome avaient changé d’aspect.
Ils ne s’ouvraient plus sur sur ma page d’accueil habituelle mais sur une page en anglais arborant de gros pavés publicitaires pour le redoutable Mc Keeper que je fuis comme la peste.
Hum.
J’ai compris que j’avais un problème.
J’en ai eu la confirmation dans les minutes qui ont suivi: à chaque fois que je voulais visiter un site quelconque, une autre page de publicité s’ouvrait.
Il était temps que je me penche sur la question.
C’est ainsi que j’ai découvert que le lien de ma page d’accueil avait été modifié sans mon consentement, et commençait désormais, dans tous les navigateurs, par « weknow.ac »
Retenez bien ce nom: c’est celui d’un virus qui prend tranquillement possession des lieux.
S’il apparaît chez vous, attendez-vous à devoir affronter un branle-bas de combat général.
Comment est-il arrivé là?
Il semblerait que ce soit par le biais d’une pseudo mise à jour Adobe flash que j’ai acceptée sans savoir qu’elle était fausse.
Dans un premier temps, j’ai réussi, avec beaucoup de peine, à éliminer les deux profils que cet hôte indésirable avait installé dans mes Préférences Système, et à l’évacuer de ma page d’accueil.
Mais il restait certains soucis, parmi lesquels l’impossibilité de relancer Safari.

Et je n’osais pas appeler mon sauveur habituel’ que je sais fort occupé .

Dans mon errance, j’ai eu une chance précieuse.
Je me suis adressée, comme je le fais parfois, au forum Mac Bidouille, où un brave parmi les braves est intervenu en direct et a remis les choses en place, gracieusement.

Merci!!

Martine Bernier

Beaucoup d’entre nous, pour de multiples raisons, possèdent plusieurs adresses mails, les privées étant souvent différentes des professionnelles, et une petite troisième venant parfois s’ajouter pour n’être utilisée que pour les applications internet.
Si c’est votre cas, et si vous avez des adresses gmail (qui sont les adresses fournies gratuitement par google), peut-être cherchez-vous une solution pour passer de l’une à l’autre facilement, sans avoir forcément à vous déconnecter de l’une pour vous reconnecter à l’autre.
C’était mon cas.

Avouons-le, je ramais un peu jusqu’à ce que je découvre Kiwi for gmail.
Cette application, gratuite pour le moment, mais qui pourrait coûter 10 euros à l’avenir, vous permet de gérer vos comptes multiples avec une simplicité enfantine.
Ils apparaissent sous forme de petites icônes dans une barre d’outils, et il suffit de cliquer sur l’un ou sur l’autre pour y accéder, sans passer par votre navigateur.
Avec, en prime,  l’accès aux autres services de la suite Google et la possibilité de réglages fins, d’ajouts de thèmes et de modification d’aspect, l’application facilite la vie…

Je partage cette trouvaille pratique que j’aurais aimé connaître plus tôt!

Martine Bernier