septembre 2017
L Ma Me J V S D
« août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Catégories

Langue francaise

Nous savons tous ce qu’est un anagramme, qui consiste à créer un mot ou une phrase en reprenant, dans un autre ordre, les lettres d’origine.
Certains pensent que ce jeu de mots recèle des vérités cachées…
Ronsard y croyait, lui qui voyait, dans le prénom d’une femme à laquelle il était attachée,  Marie, le verbe aimer…

Dans le même sens, il y a également ceci:

- L‘aspirine est indispensable au Parisien.
- Un boulier  permet de ne pas oublier.
Le chien aime sa  niche.
-
Grâce à leur pétrole, les émirats restent les maîtres.
-
Il ne veulent pas que la patrie ne soit qu’une partie d’un super état.
-
Au sénat, tous n’ont pas la santé.
-
La nuit unit les amants.
- Ceux qui meurent ne remuent plus.

 

Merci à l’auteur Thierry Leguay qui a réunit ces phrases dans son petit livre « Les Poules du couvent couvent: un régal!

Martine Bernier

 

sisyphe

Avez-vous déjà entendu cette expression, au détour d’une phrase: « C’est un vrai rocher de Sisyphe »?
Elle se fait de plus en plus rare…
Aussi, lorsque je l’ai lue au détour d’une phrase d’un livre, il y a quelques jours, je me suis dit que, cette fois, je n’allais pas la laisser s’envoler sans chercher sa provenance.
Comme on pouvait s’y attendre, le parfum de mythologie qu’elle entraîne dans son sillage signe bien son origine.
« Le rocher de Sisyphe » symbolise, sous forme de métaphore, une tâche interminable.
Et l’expression n’a vraiment de sens que si l’on connaît l’histoire dudit Sisyphe, fils d’Eole et d’Enarété, et fondateur de Corinthe, selon la légende.
Ce brave Sisyphe avait trouvé le moyen de déclencher la colère des dieux de l’Olympe… ce qui, en soit, est une très mauvaise idée.
D’un naturel un peu chatouilleux, ceux-ci avaient décidé de le punir sévèrement.
Il fut donc condamné à gravier au sommet d’une montagne en faisant rouler devant lui un énorme rocher.
L’astuce de ces dieux décidément très fripons résidait dans le fait qu’une fois arriver en haut, le malheureux Sisyphe n’avait pas assez de place pour installer sa pierre… qui dégringolait aussitôt la pente en sens inverse.
Ce qui l’obligeait à recommencer, encore et encore…

Martine Bernier

 

Le français est une langue qui permet de nicher de l’humour au détour de chaque phrase.
Savez-vous ce qu’est une allitération?
Si si, vous le savez, mais n’avez peut-être pas le mot en tête.
C’est la répétition de mêmes sonorités au début de plusieurs mots ou de syllabes, permettant d’obtenir un effet surprenant, parfois harmonieux.
Certains auteurs excellaient dans cet art.
Parmi eux, Racine et Victor Hugo.

Nous devons à Racine… ceci:

- « Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes? »
ou
« De csacré soleil dont je suis descendu… »

Ssssss…..

Victor Hugo, lui s’est amusé avec les « f »

« Un frais parfum sortait de touffes d’asphodèles… »
et
« Les souffles de la nuit flottaient sur Galgala »

Il n’en faut pas plus pour que la langue chante…

Martine Bernier