juin 2018
L Ma Me J V S D
« mai    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Catégories

Lieux

Photo Martine Bernier

Photo Martine Bernier

Hier, mon Capitaine m’a proposé de l’accompagner à Luxeuil-les-Bains où il avait une course à faire.
J’ai accepté par curiosité…
Cette ville se trouve à quelques kilomètres de chez nous, et c’est de là que partent les avions militaires que nous entendons de temps en temps lorsqu’ils sont en route pour de mystérieuses missions.
Ma première impression en arrivant a été mitigée.
Mon Capitaine m’a alors glissé: « Attends… nous ne sommes pas encore dans la ville.. »

Un peu plus loin, j’ai compris.
Ici, le patrimoine architectural est d’une richesse inattendue…
Et elle a du mérite: rasée par l’incorrigible et belliqueux Attila en 451, elle doit sa renaissance à saint Colomban et aux moines irlandais.
Deux siècles plus tard, les Sarrasins profitent de traverser la Bourgogne pour, au passage, massacrer la communauté et piller le monastère, qui fut une nouvelle fois victime d’une attaque et d’un pillage au IX siècle.
Cette fois, ce sont les Normands qui en étaient la cause et qui n’ont épargné ni la ville ni le monastère.
Ce n’est qu’au Moyen Age que la bourgade commence à se développer plus paisiblement et à bénéficier de remparts protecteurs.
Cette première époque de prospérité sera suivie par une autre, la période espagnole de la Comté dont profitera toute la région.
Aujourd’hui, de son passé riche et mouvementé, Luxeuil a conservé un patrimoine impressionnant.
Une basilique et plusieurs édifices religieux, une abbaye, des hôtels particuliers superbes, des maisons classées… ce sont des siècles d’Histoire qui défilent sous nos yeux.

Photo M. B.

Photo M. B.

Les thermes, eux, nous rappellent que les eaux de la villes sont d’intérêt public, et particulièrement prescrites pour les affections gynécologiques et rhumatismales.
Nous avons observé un arrêt dans la ville, le temps de passer à l’Office du Tourisme, d’acheter un livre sur l’histoire locale  et de prendre une ou deux photos.
J’ai noté le nom de quelques musées que nous aimerions visiter: nous n’allons pas tarder à revenir…

Martine Bernier

 

 

9415f9bcd76598f9c08127db1641b596_L Si vous cherchez une activité à faire en famille et que vous vous trouvez en Suisse Romande, allez faire un crochet du côté de Servion, dans le canton de Vaud.
Le zoo qui s’y trouve ne ressemble à aucun autre, ni par son histoire, ni par sa démarche.
Je reviendrai sur le sujet en détail d’ici quelques jours, mais, en attendant, je voudrais simplement vous dire, ce matin, que l’automne et l’hiver sont les deux saisons les plus indiquées pour voir les animaux au mieux de leur forme. Pourquoi?
Parce qu’ils arborent désormais leur pelage hivernal et qu’il ne sont jamais aussi beaux qu’à cette période de l’année…

33-bf83098f0e

 

J’aime cet endroit pour de multiples raisons.23-af26ab197d
L’une d’elles étant que le slogan des lieux est « Moins d’espèces pour plus d’espace ».
Ce parc familial est constamment concentré sur le bien-être de ses protégés, agrandissant les enclos, et les aménageant de manière adéquate.
Un projet d’agrandissement est d’ailleurs à l’étude au Canton pour pouvoir offrir plus d’espace encore.
Le parc est familial, soit, mais ses pensionnaires sont multiples: environ 200 animaux pour une soixantaine d’espèces.
Et parmi eux, des tigres, des ours, des léopards des neiges, des singes capucins , des chiens viverrins, et bien d’autres.
L’endroit est beau, paisible, chaleureux, à dimensions humaines.
Et ceux qui veillent sur lui sont de véritables amoureux des animaux, compétents et attentifs…
Une histoire plus personnelle me lie à cet endroit.
J’y reviendrai bientôt…

Martine Bernier 18-44d2bc5129

Zoo de Servion

images

Hier, j’étais chez un vigneron que je rencontrais pour une interview.
Il me recevait avec son fils dans son domaine surplombant le lac Léman, dans l’une des plus belles régions de Suisse romande: le site de Lavaux, inscrit au patrimoine de l’UNESCO.
C’était un après-midi ensoleillé, je me trouvais face à des interlocuteurs particulièrement sympathiques, et l’entretien avait lieu à l’extérieur, sur leur terrasse faisant face au lac, nichée dans le vignoble.
L’un de ces moments privilégiés que je savoure…
Je ne peux bien sûr pas livrer ici le nom de mes interlocuteurs tant que l’article n’a pas été publié, mais je peux parler de quelque chose qu’ils m’ont expliqué.

J’avais envie, ce matin, de faire partager à ceux qui ignoreraient encore de quoi il s’agit, ce que sont les Trois Soleils.
Hier, j’en ai compris les détails grâce à mes hôtes…
Lavaux est appelée la Terre des Trois Soleils.
C’est même devenu le symbole de la région.
Les coteaux escarpés de ce site  disposent d’un micro climat que l’on dit devoir aux fameux Trois Soleils.
Le premier est bien sûr l’astre royal, généreux dans la région.
Le deuxième est l’eau du lac Léman qui fait office de miroir en renvoyant la lumière.
Ce qui provoque un phénomène étonnant aux mois de février et de mars, m’expliquait mon hôte.
A cette période de l’année, ceux qui travaillent dans les vignes réalisent par instant qu’ils ont… deux ombres.

Enfin, le troisième soleil est celui que les murs de vignes emmagasinent en été et restitue lorsque arrive les jours plus froids.
Le tout crée un climat doux et tempéré dont bénéficie le cépage roi de la région: le chasselas.
J’ai adoré écouter ceux qui me recevaient avec autant de gentillesse et partager avec eux ces quelques heures passionnantes dans ces lieux décidément superbes que j’affectionne…

Martine Bernier