septembre 2017
L Ma Me J V S D
« août    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Catégories

Nature

Notre quotidien s’organise  avec son lot de surprises, de découvertes et de joie.
Mosaïque d’une journée ordinaire:

Dès le matin, Pomme est sur mes talons pour m’accompagner chez les poules.
J’ai depuis la veille repris son éducation en ce qui concerne ses relations avec ces demoiselles.
Première leçon: on ne mange pas ses copines.
C’est très mal élevé.

******

Depuis quelques jours, j’ai repris le travail depuis mon nouveau bureau.
Comme me le faisait remarquer ma  chère Dame de Chiboz, il ressemble beaucoup à celui que j’avais en Suisse.
C’est vrai: les mêmes objets me suivent, et j’ai voulu y recréer la même ambiance.
La différence?
Lorsque j’ouvre la porte-fenêtre, mon regard ne tombe plus sur une barre d’immeubles en construction au-dessus de laquelle se dessinent les montagnes, mais sur un jardin paisible dont je ne vois pas le bout…
Ecrire dans cette ambiance calme est facile…

******

IMG_0024

Dans la journée, alors que je suis au jardin, je découvre un insecte posé sur le salon d’extérieur.
Je ne suis pas très fan de ces animaux-là, mais celui-ci porte sur le dos un dessin qui me fait penser à un masque africain.
Je montre ma photo à mon Capitaine qui hoche la tête:

- Oui, c’est un gendarme. Il en existe des rouges et des noirs. Il y en a beaucoup, par ici.
- Un gendarme?  Je vais regarder. Tu as vu, son dos ressemble à un masque africain…

Je cherche sur Internet et je découvre que… tous ces insectes portent exactement le même dessin.
Moi qui croyais que le « mien » était spécial…
Autre découverte: cette rouge bestiole est… une punaise!
Une punaise élégante et aristocrate, soit, mais une punaise quand même.
Déception intense!
Ma carrière de naturaliste commence mal…

Martine Bernier

 

Spathiphyllum-wallisiiL’événement est tellement rare que je ne peux pas le passer sous silence!
Cette semaine, comme il le fait souvent, le spathiphyllum de mon bureau a fleuri.
Mais exceptionnellement, pour la troisième fois en sept ans que nous vivons côte à côte, ses fleurs blanches dégagent un parfum extraordinaire…
En faisant quelques recherches, j’avais appris que le phénomène s’explique par le fait que ma plante doit faire partie de la variété Spathiphyllum Wallisii « Mauna Loa », seule à offrir des spathes parfumées.
Les spathes étant le nom donné à ces fleurs, qui valent à la plante le surnom de « Fleur de Lune ».
Je sais que j’en ai déjà parlé sur Ecriplume, mais je ne peux laisser passer le phénomène sans le saluer, d’autant que toutes ses floraisons ne m’apportent pas ce cadeau…
Une chose est sûre: cette plante ne me quittera pas.
D’autant que je sais que, même si elle fait partie des plantes les plus communes en appartement, elle est aussi réputée pour être un excellent dépolluant.

******

Je reçois cette semaine un mail sur ma boîte Ecriplume.
La personne qui m’écrit me demande ceci: « Vous avez parlé du sérum que vous utilisez au quotidien, cette semaine. De quel sérum s’agit-il? »

Sérum?
Je n’avais pas le souvenir d’avoir signé  un article cosmétique dans la semaine.
J’ai donc cherché et… cette dame avait raison.
Le 28 juin, j’ai bien parlé d’un sérum… mais pas vraiment pour le présenter!
Il s’agit donc d’un produit que m’a un jour rapporté mon Capitaine pour que je l’essaie: Age Perfect, Cell Renewal de l’Oreal, Sérum doré.

*****

Un coup d’oeil par la fenêtre, ce matin, m’indique qu’un temps presque automnal a pris possession des lieux.
De la brume assez épaisse cache le paysage.
La fraîcheur me ravit, et je ne suis pas la seule.
Le balcon est pris d’assaut par un groupe de moineaux piaillant, apparemment insensibles à la grisaille.
Pomme, qui a pris l’habitude de défendre « son » balcon face aux corneilles, ne laissent plus les oiseaux s’approcher sans les chasser vigoureusement.
Mais cette fois, elle se contente de lever la tête de son panier, de jeter un coup d’oeil à la petite meute turbulente et de se recoucher en me lançant un regard équivoque que je traduit par: « Ah, ces gamins… »

Martine Bernier

56386665

En fin de semaine, un soir, mon fils m’envoie une photo par iPhone.
Elle représentait un groupe de coprins chevelus croisés au détour d’une balade.
Je lui ai répondu en lui disant que, moi qui n’aime pas les champignons, je voue à celui-ci un amour tout particulier.
Hier matin, mon portable m’annonce un autre message:
- Vos champis sont sur la boîte aux lettres!

Les coprins ont la particularité de  noircir très rapidement après la cueillette.
Et qui dit noircis dit inconsommables.
J’ai dévalé les escaliers et je suis tombée nez à nez avec mon fiston cueilleur que j’ai abondamment remercié.
De retour au Nid, j’ai montré les champignons à mon Capitaine, lui-même cueilleur et grand connaisseur devant l’Eternel.
Il a préparé le trésor en question et nous avons savouré l’un des meilleurs plats de champignons que j’ai mangé de ma vie…

Avez-vous déjà croisé ces drôles de chapeautés?
Si c’est le cas, n’hésitez pas, cueillez-les, prenez l’avis d’un spécialiste si vous avez un doute, et préparez-les au beurre par exemple.
Surtout, prenez-les jeunes: ils n’en sont que meilleurs…
Et n’oubliez pas: ils sont très fragiles et doivent être consommés dans les 3 ou 4 heures qui suivent la cueillette.
Comment vous dire… c’est une merveille!

Martine Bernier