novembre 2017
L Ma Me J V S D
« oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Catégories

Non classé

 

023dae44e65dfbbbbdd4f594f22c3f50Impossible de m’attarder, ce matin: un rendez-vous médical essentiel m’attend, très tôt…
Je vous laisse en compagnie d’une scène champêtre… alors que l’été commence aujourd’hui… jour anniversaire de notre mariage!

La journée sera belle.
Hug! J’ai dit!

Martine Bernier

 

Hier, en fin de journée, je discute avec Kim, bientôt 10 ans, au téléphone:
- Kim, tu veux aller au cinéma, mercredi?
- Oui, mais je ne peux pas… je vais dormir chez un copain…
- Ce n’est pas grave: on ira la semaine suivante, si tu veux.
- Oui! Tu sais, à l’école, quand il y a des questions sur les animaux ou des choses comme ça, je réponds souvent. Mon professeur m’a appelé « Kim l’encyclopédie »…

J’ai souri:
- Vive les livres, les magazines et les jeux de questions!
- Oui, j’apprends beaucoup de choses quand je lis  Wapiti.

Pour les non-initiés, Wapiti est un magazine pour enfants consacré aux animaux, auquel je l’ai abonné voilà quelques mois:
- Oui. Et comme je te l’ai dit, quand tu auras passé l’âge des Wapitis, je t’abonnerai à une revue de sciences pour ados. Mais nous choisirons ensemble… Tu te souviens quand je te disais que plus tu sauras de choses et plus ça te sera profitable?
- Oui, tu avais raison. Tu sais, je suis en train d’écrire une histoire.
- Ah bon? Et de quoi parle-t-elle?
- C’est l’histoire d’un renard…

Et il me raconte un scénario plutôt bien ficelé.
- Et tu sais, maintenant, j’arrive à faire de super beaux dessins. Pour le renard, par exemple, j’ai pris les feutres que tu m’avais donnés. Je dessine d’abord au crayon, puis je repasse avec un feutre super fin.
- Je suis curieuse de voir ça…
- Et je vais écrire les autres histoires, j’ai déjà commencé avec une copine. Tu sais…

Et il me cite des titres que nous avions lancés tous les deux lors d’une conversation délire dans la voiture.

Je ne dis rien, mais je suis heureuse.
Heureuse de voir que toutes ces conversations, ces échanges, il ne les oublie pas et les transforme en quelque chose de concret.

- Si tu veux, quand tu auras écrit toutes tes histoires, tu pourras en faire un petit livre.
- Mais… il y a sûrement des fautes d’orthographe…
- Je peux t’aider à les corriger, si tu veux.

Il m’explique son travail, je lui propose quelques pistes pour réaliser son livre et il me dit:
- Et on pourra mettre mon nom, et ton nom aussi parce que c’est toi qui l’auras imprimé!

Nous continuons à parler un moment avant que je raccroche.
J’ai encore à finir les deux premières pages d’un livre d’éveil en tissu que je confectionne pour les autres enfants de la famille.

Ce matin, je réfléchis déjà à ce que je vais bien pouvoir offrir à Kim pour son anniversaire.
J’ai mon idée pour continuer à l’emmener sur les chemins de la création grâce auxquels il ne se sentira jamais seul!

Martine Bernier

 

Pourquoi ce week-end censé être long file-t-il si vite?
Je n’ai pas le temps d’écrire, aujourd’hui: j’ai prévu de faire toute une série de petites choses que je n’ai jamais le temps de commencer.
Donc, je vous souhaite un week-end éclaboussé de soleil… comme c’est le cas aujourd’hui!

Martine Bernier