novembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Catégories

Pomme

Pomme et  Bulle

Je parle souvent de la relation que Pomme entretient avec mes poules.
Elle les apprécie, est intriguée par leur présence.
Je crois même pouvoir dire qu’elle les aime bien.
Quant aux Boulettes, elles sont elles aussi intéressées par cette curieuse apparition pleine de poils et dotée de deux pattes de plus qu’elles.
Lorsque je suis dans mon bureau et qu’il fait beau, j’ouvre la porte-fenêtre qui donne sur le jardin.
Cet endroit est le poste d’observation de Pomme qui surveille les faits et gestes de nos belles emplumées.
Souvent, elles viennent voir ce qui se passe de notre côté.
Et cela donne ce genre de scène…

Martine Bernier

Aujourd’hui est un jour un peu spécial: celui de l’anniversaire de Pomme.
Neuf ans déjà….
Je me souviens avoir été frappée d’apprendre qu’elle était née le jour où ma petite chienne Scotty m’avait quittée.
Depuis qu’elle est entrée dans ma vie, Pomme et moi sommes inséparables.
Tendre, douce, joyeuse, pleine de malice, séductrice, sensible, compatissante… Pomme est très particulière, comme le fut Benjie, ma belle bearded-collie.
Elle semble avoir un sens inné de ce qu’il est bien de faire en fonction de la personne qu’elle a en face d’elle.
Jamais un geste déplacé… après neuf ans de vie commune, je ne lui ai pas encore trouvé de défaut.
Elle charme tous ceux qui l’approchent, n’insiste pas lorsqu’elle sent que quelqu’un n’est pas à l’aise avec les chiens, ne s’impose jamais.
Elle semble comprendre lorsque je suis triste ou que je suis malade, et adapte son comportement en fonction.
Comme en ce moment où nous avons un de ces mono-dialogues ont nous sommes coutumières:
– Tu sais, Pomme, c’est un jour important aujourd’hui: tu as neuf ans!
Elle me regarde, couchée dans son panier à côté de moi, et m’interroge du regard.
Et, histoire de s’impliquer dans notre conversation, elle se lève, se dresse sur ses pattes arrières, prend appui sur moi et me donne une petite lèche sur la joue.
– Bon anniversaire, ma Popomme… Tu veux un cadeau?
Elle me regarde, de plus en plus intéressée.
J’ajoute:
– Un nonosse, peut-être?
Cette fois, elle bondit sur ses pattes et me précède à la cuisine où elle va se poster à côté de « son » meuble dans lequel se trouvent ses friandises.
Quelques secondes plus tard, elle repart en courant avec os entre les dents.
Repas de fête…

Martine Bernier


 



Jeudi matin.
En prévision de l’arrivée de mon fils et de son petit bout ce week-end, je décide de m’attaquer au « grand ménage ».
Tout y passe: repassage, aspirateur, nettoyage…
Dans le hall, sur le grand tapis rond de l’entrée, Pomme a abandonné l’un de ses os en peau de buffle. 
Je le ramasse, le pose dans l’un de ses paniers, passe l’aspirateur, poursuit ma route vrombissante jusque dans mon bureau, reviens… et m’aperçoit que mon Mogwaï a replacé son « nonosse » très exactement à l’endroit où je l’avais trouvé.
C’est son habitude: elle n’aime pas que l’on touche à ses affaires!
Amusée, je me rend dans la cuisine pour continuer mon parcours de tornade blanche et je découvre qu’une croquette a été oubliée à côté de la gamelle de ma petite  bichonne havanaise.
Pomme, qui s’est assise en bouddha dans l’encadrement de la porte, m’observe d’un air intéressé.
J’éteins l’aspirateur, me tourne vers elle et lui demande:
Tu veux bien venir ramasser ta croquette?
 Regard inquiet de Pomme en direction de l’aspirateur.
Non, je ne le rallumerai pas pendant l’opération, promis. Tu viens prendre la croquette, s’il te plaît?
Elle arrive en ma direction se penche vers la croquette qu’elle prend du bout des lèvres, s’éloigne de trois pas pour la croquer et regagne son poste d’observation.
Merci, Pomme!
Elle remue la queue, juste une fois, en mode « chien mécanique », comme pour me dire « ravie d’avoir pu aider! ».
Ce chien est décidément une petite personne très particulière…

Martine Bernier