Calendrier

novembre 2009
L M M J V S D
« Juin   Déc »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Archives mensuelles : novembre 2009

Pico Bogue: Question d’équilibre

images16.jpeg

Et voilà le troisième tome de Pico Bogue, ce petit bonhomme dont j’adore l’insolence et la malice…
Au fil des albums, Pico ne déçoit pas.
C’est toujours aussi frais, aussi drôle, aussi fin..
Pour ceux qui découvriraient ce personnage, sachez que cette BD est née d’un duo mère-fils belge:Dominique Roques et Alexis Dormal, dont vous trouverez l’interview sur ce blog.
Leur complicité fait merveille et l’humour transparaît dans chaque bulle et chaque geste.
Plus j’en lis, plus j’aime!
A déguster sans modération!

Martine Bernier

Pico Bogue « Question d’équilibre », Dominique Roques et Alexis Dormal, Dargaud.

Les Petits Adieux

images31.jpeg
Toute en subtilité, en nuance, cette BD aborde le drame de la pédophilie avec une délicatesse et une intelligence qui en font un grand album.
L’émotion qu’il dégage est due à un graphisme feutré et un scénario à la fois poignant et nuancé.
Il ne s’agit pas ici de drame, de sang et de violence.
Non.
Tout est dans la retenue, dans la sensibilité.
Une superbe BD signée Marvano et Magda, forte et émouvante.

Martine Bernier

« Les Petits Adieux », Marvano et Magda, Collection Signé, Le Lombard

Mon année

images51.jpeg

Quatre saisons, quatre tomes.
Le scénariste est français, le dessinateur japonais.
De la rencontre de Jean David Morvan et de Jirô Taniguchi est née l’envie de raconter, en BD, l’histoire d’une famille française.
Mais pas n’importe laquelle.
Ils ont inventé un couple, Stéphane et Stéphanie, et leur enfant, Capucine, petite fille trisomique.
Au fil des pages, les liens qui existent ente ce couple qui s’aime, se distendent, des failles apparaissent, créées par la difficulté d’assumer au quotidien le handicap de leur enfant.

C’était un défi, un pari. Je craignais découvrir un manga  » grand format.
Cela n’a rien à voir.
La sensibilité avec laquelle les auteurs réussissent à exprimer la douleur qui ronge les adultes, impuissants à « guérir » le handicap de Capucine, est magnifique.
Pas de héros, dans cette série, mais des êtres humains assumant un quotidien difficile.

Une BD toute en subtilité…

Martine Bernier

« Mon Année » 1. Le Printemps. Taniguchi et Morvan. Dargaud.