Calendrier

août 2012
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives mensuelles : août 2012

Nab: Puéril en la demeure

Nabuchodinosaure revientpour un 14e tome de mésaventures et tribulations apeupréhistoriques.
Nab, pour les intimes, ne ressemble pas vraiment à un dinosaure, dont il a un peu l’apparence physique… tout en ayant des particularités humaines au niveau du caractère.

Il parle, a le sens de l’humour, et est convaincu d’avoir une intelligence exceptionnelle.
Quand je disais qu’il est très humain…
De l’humour, il en faut pour supporter les désagréments de cette époque apeupréhistorique peuplée d’animaux bêtes et méchants, de volcans capricieux et de plantes gloutonnes.

La BD amuse les grands comme les petits par ses dessins et sa fraîcheur…

Martine Bernier

« Nab: Puéril en la demeure », Goulesque et Widenlocher, Dargaud

Journal d’une femme de chambre

Lorsque j’ai vu que le livre était réédité en collection de Poche Classique chez De Borée, je n’ai pas pu résister à l’envie de le relire pour le présenter.
Ce roman d’Octave Mirbeau est donc le journal de la jolie Célestine, ravissante femme de chambre qui commence  son récit alors qu’elle prend son emploi chez ses nouveaux employeurs, un couple de riches propriétaires normands.
Tout y passe: ses impressions sur ses maîtres, ses expériences professionnelles passées, sa vie simple, les travers de la petite bourgeoisie…
A travers Célestine, c’est sa propre rancoeur  qu’Octave Mirbeau exprimait dans ce livre.
De lui dont on a dit qu’il portait en lui la même capacité que Sartre à provoquer en ses lecteurs « la nausée existentielle », ce livre est le chef-d’oeuvre.
A relire sans hésitation!

Martine  Bernier

« Journal d’une femme de chambre », Octave Mirbeau, De Borée collection Poche Classique.

La Famille Frank

Nous sommes beaucoup à avoir lu le  « Journal d’Anne Frank », tenu par cette jeune adolescente juive contrainte à vivre cachée dans un réduit avec ses parents et quelques autres personnes.
Son journal était  bouleversant de fraîcheur et d’intelligence.
Et son histoire glaçait le sang: Anne et sa famille a été déportée et a perdu la vie dans les camps, comme la plupart de ses proches.

Je m’étais souvent demandé ce qu’étaient devenus les survivants.
Un livre passionnant: « La Famille Frank », raconte les racines de la famille, revient sur leur histoire, sur le drame qu’a représenté la mort d’Anne, de sa soeur Margot et de leur mère Edith.
Basé sur des témoignages, des lettres, des documents, il raconte le retour d’Otto,  le père, brisé par cette tragédie, son combat pour faire connaître et protéger le souvenir de sa fille, des siens.
Ce livre a été rendu possible grâce à la rencontre entre l’auteur et Gerti Ellias, dernière descendante de la famille Frank qui lui a confie ses documents familiaux.
Le résultat est une solide enquête, un travail minutieux et émouvant, un retour poignant sur le passé.
Martine Bernier

« La Famille Frank », Mirjam Pressler, France Loisirs.