Calendrier

février 2014
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728  

Archives mensuelles : février 2014

Vos enfants deviennent ce que vous pensez d’eux

9782035895066FS

Selon le psychologue Jim Taylor, la personnalité des enfants se crée en grande partie à travers la communication de leurs parents.
Pour lui, neuf messages sont fondamentaux pour leur permettre de s’épanouir pleinement:
– « Je t’aime »
– « Tu vas réussir car tu en es capable »
– « Je suis là, tu es en sécurité »
– « Partage ce que tu as »
– « Remercie, la gratitude, c’est bien »
– « Respecte la nature »
– « Tiens compte des autres »
– « On doit pouvoir compter sur toi, sois responsable »
– « Les émotions, c’est normal, c’est la vie! »

Ces messages constituent la colonne vertébrale de son ouvrage dans lequel il revient sur chacun d’eux, les développant et les illustrant par des exemples concrets.
Le principe est en finalité très simple: si vous croyez que votre enfant est définitivement mauvais à l’école, il deviendra un cancre, s’il vous estimez qu’il ment, il deviendra dissimulateur etc.
S’adresser à lui à travers des messages positifs rectifierait ceux, plus toxiques, auquel il est confronté dans son quotidien.
Une méthode doublée d’une bonne dose de bons sens,  à explorer…
Martine Bernier

« Vos enfants deviennent ce que vous pensez d’eux », Jim Taylor, Larousse

 

 

 

Riefenstahl

Unknown

J’ai lu ce livre pour essayer de comprendre…
Comprendre la personnalité de Leni Riefenstahl, qui fut la cinéaste favorite d’Adolf Hitler.
L’auteur de ce livre, Lilian Auzas, avoue l’admirer, mais pose une interrogation majeure: « Peut-on admirer ce qui nous fait horreur? »
Son ouvrage est écrit de manière particulière.
Une roman qui tient de la biographie très documentée.
Une incursion dans la vie de l’égérie d’Hitler qui la fascinait autant qu’elle lui plaisait.
Le destin de Leni, née en 1902, décédée en 2003, est exceptionnel.
Elle a tout vécu ou presque.
Jeune danseuse au caractère bien trempé, actrice, cinéaste.
Adultée puis haïe, au service d’un système monstrueux qui lui donne la possibilité de briller.
Puis la chute, l’opprobre et une renaissance à travers son art.
Au fil des pages, il est clair que l’auteur ne renie pas l’admiration qu’il a pour cette artiste maudite.
Lucide, il condamne l’abject mais ne renie jamais le talent de « la Riefenstahl ».
Au final, un livre captivant et instructif, très bien écrit…

Martine Bernier

Riefenstahl, Lilian Auzas, disponible  aux Editions France Loisirs.

 

Edmond Bille – Estampes et Affiches

 

9782884742894_1_75

Plus qu’un simple livre d’art, cet ouvrage est un véritable document…
Pour ceux qui ne le connaitraient pas, Edmond Bille (1878 – 1959) était un peintre neuchâtelois devenu valaisan.
Peintre, verrier, illustrateur… il a laissé une oeuvre d’une variété et d’une richesse exceptionnelles.
L’association Edmond Bille, qui travaille à faire connaître son oeuvre, a soutenu avec quelques donateurs la sortie de cet ouvrage qui s’impose comme une référence en la matière: « Edmond Bille- Estampes et Affiches » de Bernard Wyder.
L’auteur y classe plus de 750 reproductions en couleur, souvent inédites, en cinq catalogues raisonnés: les estampes, les ex-libris, les illustrations, les travaux graphiques et les affiches.

En feuilletant ce livre magnifique, il est impossible de ne pas être happés par la variété, la beauté et la précision de ces oeuvres.
Le contenu en est si riche qu’il est difficile de le résumer.
Il est un témoignage de la vie dans le Valais du début du XXe,  une immersion dans certains faits mémorables l’histoire Suisse, une critique et une satyre de la société et la vie politique.
On y découvre un artiste impertinent, attaché à sa terre et à ceux qui y vivent, curieux de tout, parfois coquin.
Les scènes de la vie quotidienne des campagnes sont émouvantes, pleine de tendresse et de sensibilité.
Et puis il y a des perles, parmi lesquelles des portraits bouleversants, ou, plus inattendue,  cette série de huit pointes sèches intitulée « Cap au Nord », reproduites à l’époque (1929) dans la « Gazette de Lausanne ».
Formidable dessinateur, peintre de talent et grand observateur de son siècle, Edmond Bille nous étonne toujours, plus de cinquante ans après sa mort.

Martine Bernier

« Edmond Bille – Estampes et Affiches », Gérard Wyder, Infolio

Association Edmond Bille