Calendrier

juin 2014
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Archives quotidiennes : 20 juin 2014

Tourne-Disque

Couverture

Attention: petite merveille à l’horizon, qu’il ne faut pas laisser passer sans la lire!

Nous sommes à Bruxelles, en 1930. Eugène Ysaïe, prestigieux violoniste, s’apprête à prendre l’avion en direction du Congo belge, en compagnie de son précieux violon surnommé « Henri ».
L’Afrique, il en a rêvé, et compte bien en profiter…
A l’arrivée, il se retrouve d’affligé d’un énorme torticolis qui l’empêche de donner le concert prévu pour fêter le centenaire de l’indépendance de la Belgique.
Eugène s’installe chez ses neveux pour trois semaines.
C’est un homme bon, cultivé, intéressé par ceux qui l’entourent.
C’est là qu’il rencontre « Tourne-Disque », l’homme de maison dont la seule et unique tâche consiste à passer des disques pour à ses maîtres.
Des liens d’amitié vont se tisser entre le musicien et cet homme inattendu.

Tendre, drôle,sensible,  respectueux… cet album est un bijou dans la lignée de ceux déjà signés  Zidrou.
A chaque fois, il crée une atmosphère, particulière, une histoire simple, servie par des personnages attachants.
Le tout est servi par les dessins sobres de Raphaël Beuchot.
Un très beau livre qui peut peut être lu par des lecteurs de tous âges.

Martine Bernier

« Tourne-Disque », Zidrou et Raphaël Beuchot, Le Lombard

Portraits de cour

1220521

Les peintres d’autrefois étaient les photographes de leur époque.
C’est à eux que nous devons de savoir à quoi ressemblaient les rois, les reines, les empereurs, les bourgeois, les gens du peuple…
Stéphane Bern et Franck Ferrand nous entraînent dans une incursion étonnante au coeur de l’univers des portraits de Cour.
Des portraits anciens, mais aussi d’autres beaucoup plus récents comme celui réalisé en 1997 par Andrew Festing pour les noces d’or de la reine Elisabeth II et du duc d’Edimbourg, ou 2000, le portrait du centenaire de la reine mère Elisabeth, représentant la famille royale d’Angleterre et signé John Wonnacott.
Stéphan Bern et son complice ont réussi le tour de force de rendre ce livre passionnant alors qu’il aurait être plus que poussiéreux…
A noter également la préface signée par le prince Albert de Monaco, qui raconte notamment comment il a lui même vécu les séances de pose lorsqu’il était enfant.

Martine Bernier

« Portraits de cour » , Stéphan Berne et Franck Ferrand, disponible, entre autres, aux Editions France Loisirs.