Calendrier

juin 2015
L M M J V S D
« Mai   Juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives mensuelles : juin 2015

Le Juge 1/3: La république assassinée

album-cover-medium-26026

Le juge Renaud, personnage charismatique et courageux a marqué nos mémoires.

Son assassinat, en 1975, en plein coeur de Lyon, a bouleversé l’opinion publique.
C’est donc à un véritable mythe que s’attaque Olivier Berlion en lui consacrant une trilogie en bande dessinée.
Dans son premier album, « Le Juge, la république assassinée », il relate les années de résistance, durant la deuxième guerre mondiale, d’un groupe d’hommes que l’on retrouvera quelques années plus tard parmi les personnalités les plus en vue de Paris.
Parmi eux se trouve François Renaud, homme de gauche dont l’intégrité est déjà remarquée.
Il se bat contre la corruption qui contamine Lyon alors que le général de Gaulle vit les dernières heures de sa carrière politique.
Et déjà, ses méthodes sont sans concessions.

Le travail effectué par Olivier Berlion est remarquable.
Il se base sur des documents, mais aussi sur le point de vue  et les souvenirs de Francis Renaud, le fils du juge, pour nous livrer une biographie saisissante, aussi authentique que possible.
Il ne s’agit pas d’une BD qui se lit rapidement.
Non, elle demande du temps, de l’attention, mais vous happe rapidement.
Passionnante, elle est suivie d’un lexique bien utile.
Quant aux dessins, ils sont magnifiques, nous propulsant dans le film de la vie de ce juge remarquable avec autant de force que le ferait un bon film.
Vivement le deuxième tome…

Martine Bernier

 

 

 

L’élève Ducobu in-cu-ra-ble

l-eleve-ducobu-tome-21-in-cu-ra-ble

A force de revenir d’album en album, notre sympathique cancre Ducobu a fini par gagner ses galons d’incontournable dans le monde de la BD.
Il en est déjà à l’album 21, et il continue de déployer des trésors d’imagination pour devenir le roi de la triche et l’empereur des tire-au-flanc.
Et c’est bien ce qui m’épate chez ce personnage: la créativité des auteurs.
Bon, évidemment: le regard n’est pas le même selon que ces mésaventures sont lues par un adulte ou par un enfant.
Les premiers se laissent moins surprendre par les gags, plaisants mais un peu prévisibles.
Quant aux seconds, ils sont fans de Ducobu, lui pardonnent ses frasques, le retrouvent avec plaisir, sous l’oeil des parents qui espèrent qu’ils ne s’en inspireront pas!

Martine Bernier

 

L’élève Ducobu Album 21: « In-cu-ra-ble », Godi et Zidrou, Le Lombard