Calendrier

décembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Art

Hokusai

9782809914597

Plus j’avance en âge, et plus j’aime les estampes japonaises.
J’en ai déjà parlé sur Ecriplume.
Avec le temps, donc, j’ai essayé d’en savoir plus sur l’un des maîtres en la matière: Katshushika Hokusai (1760 – 1849).
Et, comme d’habitude, ma manière d’étudier un sujet passe par les livres…
Plusieurs ont été consacré à Hokusai.
Je me suis procuré le dernier en date, celui d’Olaf Mextorf: « Hokusai ».
Un petit ouvrage écrit en plusieurs langues, proposant un voyage à travers les oeuvres de cet artiste fécond.
C’est un régal, une friandise…
Il était un dessinateur extraordinaire et un coloriste brillant.
Saviez-vous qu’il aurait laissé une oeuvre colossale composée de 30’000 dessins et d’une pléthore de dessins?
Le plus connu sous nos latitudes est sans doute la Grande Vague de Kanagawa…

Mais sa carrière et son talent ne sont pas les seuls éléments qui fascinent en lui.
Hokusai a eu une vie hors du commun, passant par des périodes très dures de pauvreté , vivant de grands bonheurs et de profonds malheurs, arpentant le Japon son cahier de croquis à la main…
J’ai également appris grâce au livre d’Olaf Mextorf qu’Hokusai a utilisé plus de trente noms d’artistes.
Une coutume chez les peintres japonais, dont il ne s’est pas privé.
C’est grâce à ces différents pseudonymes dont six reviennent régulièrement dans son travail, que les experts ont pu se repérer dans l’oeuvre colossale de l’artiste.

Martine Bernier

HokusaiOlaf Mextorf, Place Des Victoires Eds. 

Livres dans la Hotte du Père Noël!

Envie de faire faire plaisir à vos proches pour Noël?
Voici une sélection d’ouvrages ciblés qui devraient combler celles et ceux à qui ils sont destinés…

 

JANE AUSTEN

jane-austen

Votre femme aime la littérature romantique?
Ce livre sera le cadeau idéal…
Dans un gros ouvrage délicatement illustré ont été réunis deux chefs-d’oeuvre de Jean Austen: « Raison et sentiments » et « Orgueil et préjugés ».
Ces deux romans considérés comme les plus significatifs du talent de cette femme de lettres anglaise entraînent les lecteurs dans l’Angleterre du XIXe siècle,  en compagnie de personnages bien campés, d’intrigues amoureuses et de rebondissements qui ont séduit des générations de lecteurs… Le tout saupoudré d’un humour délicieusement British!

Jane Austen – Raison et sentiments – Orgueil et préjugés, Ed. France Loisirs.

 

INSPIRATION DIOR

51fH0YfRtsL._SX258_BO1,204,203,200_

Si vous aimez la mode ou, tout simplement l’univers de Christian Dior, cet ouvrage magnifique deviendra la perle de votre bibliothèque…
En 2011, une exposition événementielle est consacrée à Dior au musée Pouchkine de Moscou.
Ce livre est le   prolongement de cet événement majeur dans le monde de la mode.
S’y retrouve tout ce qui touche à Dior: son histoire, sa vie, ses créations, ses parfums, ses sources d’inspiration, ses jardins…
Un univers luxueusement mis en scène dans ces pages superbes.

Inspiration Dior, disponible, entre autres, aux Ed. France  Loisirs 

 

LA FABULEUSE HISTOIRE DES GRANDS MAGASINS

la-fabuleuse-histoire-des-grands-magasinsIl existe à Paris des magasins mythiques dont l’histoire est étroitement liée à celle de la ville.
Le Printemps, la Samaritaine, le Bon Marché, les Galeries Lafayette et quelques autres: tous ont contribué à construire l’aura de la capitale du luxe.
L’historienne Renée Grimaud s’appuie sur les images d’archives et des gravures d’époque pour retracer l’aventure que représente l’ouverture et la vie de ces temples du luxe et de la consommation, devenus des lieux emblématiques.
L’ouvrage est passionnant, au même titre que ce retour en arrière, au coeur des XIXe et XXe siècles…

« La Fabuleuse histoire des grands-magasins », Renée Grimaud, Ed. france Loisirs.

 

LES VIEUX FOURNEAUX: LA MAGICIENNE

La-magicienne

 

Depuis la sortie du premier tome de cette BD, j’ai été sous le charme.
La drôlerie des personnages – de vieux grincheux anarchistes au coeur tendre -, la qualité des dessins, les scénarios qui abordent des sujets souvent sérieux de manière légère… cette série est l’une des plus réussies du moment.
Ce quatrième opus plein de rebondissements, est aussi savoureux que les précédents…
Il fera plaisir aux adultes, hommes ou femmes… qui seront plus encore ravis si vous y joignez les trois albums précédents!

« Les Vieux Fourneaux: La Magicienne », Lupano et Cauuet, disponible, entre autres chez France  Loisirs.

Monet, nomade de la lumière

monet

Coïncidence?
Sans doute, oui…
Toujours est-il que, au cours de cette semaine marquée par l’exposition dont j’ai parlé, à la Fondation Gianadda, un livre m’a été envoyé par en service de presse par une maison d’édition.
Une bande dessinée appelée « Monet, Nomade la lumière ».

Des albums consacrés à de grandes personnalités, artistes ou autres, j’en ai lu beaucoup.
Lorsque j’ai vu la couverture de celui-ci, j’ai apprécié le choix du dessin qui y figure.
Monet à Giverny, debout sur son pont japonais surplombant le bassin des nymphéas.
Et j’ai commencé la lecture de ce roman graphique.
L’histoire commence en 1923.
Accompagné par son ami Georges Clemenceau, Oscar-Claude Monet doit se faire opérer d’une double cataracte qui lui fait perdre la vue.
A son retour à Giverny, il doit rester durant trois jours les bandés.2137_P2
Il ne lui reste pas d’autres choix que de rester tranquille et de profiter de ce repos forcé pour revenir sur sa vie, ses souvenirs, ses tourments, ses réussites, ses regrets, sa vie d’homme et d’artiste…

J’ai lu bien des biographies et autres livres consacrés au chef de file des Impressionnistes, mais jamais sous forme de BD.
Monet au panthéon du 9e Art, comme l’ont déjà été avant lui Picasso ou le 2137_P2Caravage: le clin d’oeil est audacieux…

Le travail fourni par le dessinateur Efa, et par le scénariste Salva Rubio est énorme, remarquable.
La documentation est solide, fouillée, l’histoire bien construite…
Quant au dessin, il rend hommage à Monet, y compris à travers la reproduction de certains de ses tableaux.

Claude Monet à Giverny
Claude Monet à Giverny
J’aime particulièrement la planche ci-dessus, le paysage, l’intimité amicale entre Clemenceau et Monet, le retour à Giverny après l’intervention…

L’ouvrage de 117 pages se termine par un dossier bien conçu, revenant sur les oeuvres citées dans l’ouvrage.
Si je devais émettre un petit regret, ce serait celui de voir l’album ne pas développer les années Giverny, période qui aurait mérité un deuxième tome… et qui aurait permis de prolonger le plaisir de cette belle lecture.

Martine Bernier

Monet, Nomade de la lumière, Salva Rubio et EFA, Ed Le Lombard