Calendrier

décembre 2018
L M M J V S D
« Oct    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

L’Aviateur

L’Aviateur

L'Aviateur Tome2 Dargaud.

En 1952 en Indochine, le commandant Yann Calec va rencontrer un ami de son père, l’aviateur surnommé « Tanguy-la-vie-dure ». Sur le bateau du retour sur la France, Yann reçoit un colis avec une lettre de cet aviateur chevronné croisé au Tonkin, Tanguy de Montval, de son vrai prénom Josef. Le paquet contient trois livres de souvenirs dans lesquels Tanguy révèle son histoire personnelle. Et ce deuxième tome nous raconte l’arrivée de la famille de Josef dans la région parisienne en 1920.

Surnommé l’Alboche en raison de son accent alsacien et de sa descendance, il va se faire embaucher comme ouvrier avec son frère pour survenir aux besoins de la fratrie. Le salaire est maigre et son désir de devenir pilote lui semble de plus en plus inaccessible, surtout lorsqu’il est refusé par l’aviation française en raison de la nationalité allemande de son père. Il donne des coups de main dans ses moments libres à un nouvel ami Oscar, mécanicien avion pour un vicomte vil et corrompu. Ce dernier va le surprendre sur son avion, il licencie le mécanicien et expulse Josef de l’aérodrome.

Mose, le frère de Josef tombe follement amoureux de Rosa et se laisse entrainer dans la mafia locale. Josef, lui, se sent enfermé dans sa situation. Sa famille a besoin de lui pour survivre et devant cette détresse, il décide de dérober l’avion du vicomte avec la complicité d’Oscar pour se venger. Ils vont réussir, et Josef s’engage comme transporteur aérien de cocaïne pour la mafia.

Josef découvre la jeune Adèle qui lui loue son terrain pour l’avion et qui le séduit. Mais des dangers guettent, Mose n’en fait qu’à sa tête, Josef est racketté et l’ambiance de la pègre est explosive. Il est pris en chasse par deux appareils militaires au dessus de Paris et doit échapper à ses poursuivants.

Y arrivera-t-il ?

Deuxième volet, de la série joliment scénarisée par Jean-Charles Kraehn.Traditionnelle, animée et précise, l’histoire s’appuie sur un fond historique soigneusement documenté de la vie parisienne et de la mafia locale. La transcription de l’argot est croustillante de vérité. Avec le départ d’Erik Arnoux de l’équipe de réalisation, les illustrations sont réalisées par Chris Myllien et colorisées par Patricia Jambers qui le remplace à la tâche. Les très beaux décors continuent à nous faire voyager entre cet entre-deux guerres et ne révèle pas le changement de coloriste.

Bruno Guédot / Martine Bernier

« L’Aviateur », Jean-Charles Kraen, Patricia Jambers et Chris Myllien Editions : Dargaud

L’Aviateur

L'aviateur

En 1952 en Indochine, le commandant Yann Calec va rencontrer un ami de son père, l’aviateur surnommé « Tanguy-la-vie-dure ».
Sur le bateau du retour vers la France, Yann reçoit un colis avec une lettre de Tanguy de Montval, aviateur chevronné qu’il avait croisé auparavant au Tonkin.
Le paquet contient trois livres de souvenirs où Tanguy révèle son histoire personnelle qui commence au début du siècle dans la ‘Deutsch-Ostafrika’ actuelle Tanzanie.

De son vrai nom Josef, il est le fils de seize ans du pasteur, médecin et évangélisateur, Lothar Schäfer. Nous sommes en 1917 et le père de Josef attend la fin de la guerre en Europe pour l’envoyer étudier en Allemagne.
Il le fait étudier sur place en attendant et lui apprend à piloter son biplan, l’Albatros.
Josef accompagne son père lorsqu’il se rend dans les villages soigner les colons et les Africains.
C’est au cours de l’un de ces voyages que le jeune garçon s’éprend de madame Becker, qui lui demande de l’emmener avec lui et de fuir ensemble en zone britannique.
Démasqués, ils ne pourront le faire et la jeune épouse du colon sera rouée de coups mortels. Lothar apprendra à Josef la mort de Silke en lui disant qu’elle s’est suicidée à cause de lui.
La mère de Josef, Constance Montval, lui apprendra la vérité: elle a été battue à mort.
Le sang ne fait qu’un tout chez le jeune amoureux, il renie son père et s’envole avec l’aéroplane une nuit pour aller attaquer la ferme des Becker, responsable de la mort de son amour.
Il a fabriqué un engin explosif ingénieux avec des bâtons de dynamite et va détruire la ferme et son occupant, Klaus.
Sa vengeance accomplie, il va tenter de rejoindre son oncle qui guide une colonne allemande destinée à détruire une gare anglaise.
L’avion, en panne de carburant, va se poser en catastrophe dans la brousse africaine, il est endommagé. L’ oncle de Josef le sauve des griffes d’un fauve et l’emmène auprès de son chef auquel le jeune homme fait une proposition: il détruira lui-même la gare avec son biplan.
L’officier commandant acquiesce et permet à Josef de réparer son avion, lui adjoint son oncle et leur donne des obus pour l’opération….

Mais Lothar Schäfer comprend qu’il a fait une erreur en ne dénonçant pas les meurtriers de Silke, et en mentant à son fils.
Aussi, comprenant que le régisseur des Becker, ruiné et sans maître, veut se venger de Josef, il se lance aux trousses de son garçon pour le prévenir…

Qui arrivera le premier ? L’opération de destruction de la gare de Moshi réussira-t-elle ? Il vous faudra lire ce premier tome pour en connaitre le dénouement, puis attendre patiemment la suite de l’histoire de l’aviateur allemand.

Premier volet, d’une nouvelle série joliment scénarisée par Jean-Charles Kraehn, traditionnelle, animée et précise, l’histoire s’appuie sur un fond historique soigneusement documenté sur la fin de l’empire colonial allemand.
Les illustrations réalisées par Erik Arnoux et Chris Myllien, plantent de très beaux décors et proposent des personnages très forts.
J’ai beaucoup aimé cette BD et je suis impatient que le commandant Yann Calec nous dévoile les deux autres carnets des aventures de Tanguy-la-vie-dure. Petit clin d’œil à Charlier et à Uderzo …

Bruno Guedot / MB

L’Aviateur,  Jean-Charles Kraen, Erik Arnoux et Chris Myéline Editions : Dargaud