Calendrier

février 2020
L M M J V S D
« Jan    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829  

Xavier Dorison

Le Maitre d’Armes

 

 

le-maitre-d-armes-tome-1-le-maitre-d-armes-one-shot-1Début du XVIe siècle, le catholicisme s’oppose au protestantisme dans le royaume de France. Les premières persécutions contre les huguenots qui adhèrent à de nouvelles idées commencent dans les années 1520. Dans ce contexte, Hans Stalhoffer, maître d’armes de François 1er doit remettre en jeu son titre comme chaque année, afin que le roi s’assure du meilleur bretteur. Hans, de la vieille école, défend l’esprit de chevalerie et le port de l’épée longue pour le combat, face à une nouvelle épée, la rapière. Cette année là, 1531, il affronte le comte Maleztraza qui est vite mis en difficulté, lorsque son épée se brise. Hans lui accorde le droit d’en changer, lui offrant l’opportunité de s’armer d’une rapière. Le duel prend fin sur deux sérieuses blessures simultanées qui mettent les jouteurs hors combat.

Hans est soigné par le chirurgien du roi, le meilleur du royaume qui veille à sa convalescence. Le vieux soldat apprend alors que le roi a décidé d’imposer la rapière pour les duels royaux et que le comte Maleztraza attend sa revanche. Le vieux soldat se sentant désavoué, abandonne sa charge et disparaît du royaume, refusant la revanche au comte qui souhaite assurer sa légitimé.

Hans, retiré dans les montagnes du comté de Bourgogne, prête son épée aux ecclésiastiques afin de gagner quelques pièces pour subsister. C’est dans les ruines d’un vieux château qui lui sert de refuge que Gauvin, ancien médecin du roi qui l’avait soigné, le rejoint en 1537 avec son jeune clerc, pour obtenir son aide. Il souhaite rejoindre Genève pour faire imprimer un exemplaire de la bible traduite en langue française qualifiée de vulgaire par le clergé. Le collège de la Sorbonne, défenseur de la foi catholique du royaume, l’ayant appris lance à ses trousses ses sbires commandés par le comte de Maleztraza.

Le vieux chevalier qui a d’abord refusé son aide au chirurgien, car le franchissement des cols par cette saison était impossible, le rejoint sur la route pour lui offrir son assistance. Pris pour des braconniers en forêt par des montagnards jurassiens, fervents catholiques, ils sont amenés devant le seigneur des terres, Thimoléon de Vedres qui reconnait qu’ils n’en sont pas. Valin, un de ses lieutenants, propose de leur offrir le gîte et le couvert pour la nuit. C’est lors du repas, que Gauvin est démasqué. Le comte Maleztraza, qui vient d’arriver au camp pour les prendre, veut les ramener à Paris où les attendent les théologiens du collège de la Sorbonne.

Arrêtés, ils prennent la route de Paris dès le lendemain sous l’escorte de la Sorbonne, mais ils sont attaqués par la bande de montagnards qui veulent se venger de l’insulte que leur ont faite les hérétiques qu’ils voient en eux. Gauvin est massacré par les montagnards, Hans parvient à s’enfuir avec le jeune Caper. Commence alors une traque impitoyable à vingt contre un, dans le froid et la neige des montagnes jurassiennes. La chance semble les avoir abandonnés, mais Hans Stalhoffer est plein de ressources malgré son âge. Quel sera leur destin ?

Il vous faudra lire cette histoire captivante du scénariste d’Undertaker, Xavier Dorison à travers les magnifiques paysages jurassiens, majestueux et inquiétants de Joël Parnotte. Le dessin est fin et précis, les personnages menaçants et expressifs. Les couleurs sont parfaitement dosées et les gros plans remarquables. Merci à eux pour cet ouvrage réussi et captivant. J’ai adoré la lecture de cette BD et je ne manquerais pour rien au monde leur prochaine collaboration.

Bruno Guedot / MB

Le Maitre d’Armes,  Xavier Dorison, Joël Parnote – Dargaud